Assemblée générale annuelle de la Coopérative fédérée de Québec

Montréal (Québec), 19 février 2004 – C’est sous le thème « La fibre coopérative, la force d’un réseau » que M. Denis Richard, président de la Coopérative fédérée de Québec a donné ce matin le coup d’envoi de la 82e assemblée générale annuelle.

« L’agriculture québécoise et canadienne traverse actuellement un cycle deturbulence. Quelle que soit la taille des exploitations agricoles, l’explosiontechnologique, les règles environnementales et l’accès aux marchés exigerontde plus en plus des exploitants agricoles l’appartenance à un réseau capablede les épauler dans leurs tâches quotidiennes et d’assurer la stabilité et lesuccès de leur entreprise », a mentionné M. Richard.

La Coopérative fédérée de Québec dispose déjà d’un tel réseau. Présentsur l’ensemble du territoire québécois, bien enraciné dans son milieu ettotalement dédié à aux intérêts de ses membres, le réseau Coop représente unesolution de rechange souhaitable à l’intégration. « C’est à nous de l’orienteret de nous assurer de relever ensemble les défis de demain », a indiqué M.Richard.

Au cours de l’exercice 2003, la Coopérative fédérée de Québec a enregistré une nette progression de son volume des ventes pour atteindre 2,8 milliards de dollars, alors que l’excédent d’opération de l’entreprises’est établi à 26,1 millions de dollars. « Malgré des pertes importantesenregistrées dans les activités de commercialisation de viande de porc, nousavons atteint ces résultats grâce à la performance historique de notreDivision des pétroles Sonic et de la progression constante des résultats de laDivision de l’approvisionnement de la ferme qui témoignent de la pertinence denotre proposition d’affaires et du soutien indéfectible de nos membres etclients », a ajouté M Richard.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Coopérative Fédérée de Québec
http://www.coopfed.qc.ca/


Autres articles