Bienvenue dans le club des 3000 UTM!

On savait que ça s’en venait. C’est maintenant officiel : dans la nouvelle liste des unités thermiques maïs, plusieurs municipalités se voient accorder 100 UTM de plus.

La Financière agricole a revu le nombre d’unités thermiques maïs (UTM) par municipalité à partir des données du nouvel Atlas agroclimatique du Québec.

Pour la première fois, bon nombre de municipalités atteignent 3000 UTM. C’est le cas presque partout dans l’ouest de la Montérégie, que ce soit à Châteauguay, Chambly, Huntingdon ou Saint-Rémi.

Ailleurs, de nombreuses municipalités obtiennent 50 ou 100 UTM de plus. D’autres ne subissent aucun changement. C’est le cas de Saint-Hyacinthe (2900 UTM) et des paroisses environnantes.

Dans le Guide des normes reconnues 2009, de La Financière agricole, aucune municipalité n’arrivait à 3000 UTM au répertoire du nombre d’UTM par municipalité.

Le Guide des normes reconnues pour 2013 et les prochaines années n’est pas encore publié. Par contre, La Financière agricole a mis en ligne cette semaine les documents suivants :

Liste des municipalités de 2300 UTM ou plus (PDF)

Liste des municipalités de 2100 à 2250 UTM (PDF)

Tableau du nombre d’UTM selon la zone et la date de semis (PDF)



Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>