La culture et la transformation d’oléagineux, une voie de diversification pour Mékinac

Sainte-Thècle (Québec), 22 mars 2007 – MÉKINAC NATURE est une entreprise qui se spécialise dans l’extraction d’huile végétale par un procédé de première pression à froid. Les cultures locales de canola, de lin et de chanvre contribueront donc à la diversification économique de notre territoire par l’ajout de valeur et la création d’emplois près des lieux de la production de matière première.

Sainte-Thècle a été choisie par les deux promoteurs, messieurs Daniel Allard et Éric Veillette, pour la construction sur deux sites des infrastructures nécessaires à la réception, au traitement et à l’entreposage des récoltes d’une part; pour l’établissement d’un pressoir permettant l’extraction des huiles végétales par un procédé préservant les propriétés nutritives des produits destinés au marché des huiles santé et de haute qualité d’autre part.

L’entreprise a reçu l’appui technique et financier du CLD de la MRC de Mékinac, notamment en bénéficiant de l’expertise de l’agent agroalimentaire affecté au dossier, du Fonds d’innovation pratique pour les aspects innovateurs du projet et de l’Enveloppe de projets structurants du CLD de la MRC de Mékinac.

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec contribue, par le biais du programme « Développement des entreprises alimentaires et des régions », à la concrétisation du projet jugé stratégique pour Mékinac. Ce programme s’inscrit dans les mesures mises en place par « Transformation Alimentaire Québec ».

L’exercice de mobilisation des citoyens de Sainte-Thècle, initié par le Programme d’aide aux municipalités en difficulté du ministère des Affaires municipales et des Régions, a permis à l’entreprise « Mékinac Nature » d’obtenir du « Fonds d’aide aux municipalités monoindustrielles » le support financier nécessaire au démarrage de l’entreprise. Le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, qui gère ce programme, appuie les entreprises qui contribuent à la création d’emplois diversifiant le tissu économique de municipalités ciblées.

La Caisse populaire Sainte-Thècle – Saint-Adelphe participe aussi à cette mobilisation locale en appuyant la création d’emplois dans l’entreprise par une aide sur la masse salariale générée par les nouvelles activités. Les promoteurs comptent également sur le support du Centre local d’emploi pour la sélection et la formation du personnel qui aura à réaliser des opérations spécialisées dans l’entreprise.

Comme l’explique l’un des associés de l’entreprise, monsieur Éric Veillette : « L’agriculture est la deuxième activité économique en importance sur le territoire de la MRC de Mékinac avec des investissements annuels de plus de 10 millions de dollars provenant des 125 entreprises actives dans ce secteur. La très grande partie de la production agricole locale est toutefois exportée vers d’autres régions avant de nous revenir sous forme de produits transformés. »

MÉKINAC NATURE corrige en partie cette situation par la valorisation, chez-nous, de cette production agricole.Les huiles de première pression sont reconnues pour leur valeur alimentaire supérieure. Les éléments nutritifs préservés par le procédé de transformation retenu par l’entreprise en font un produit répondant à la demande des consommateurs soucieux de leur santé.

Pour les promoteurs, la qualité de la production agricole locale pourra se refléter dans des produits typiquement « Mékinac ».Monsieur Éric Veillette se dit confiant en l’avenir des entreprises qui, comme MÉKINAC NATURE, sauront innover en répondant aux tendances du marché à partir de nos ressources locales. Comme il le mentionne : « créer ici des emplois à partir de nos matières premières, voilà ce qui contribuera à ce que l’on puisse dire un jour de notre économie dans Mékinac tout baigne dans l’huile.MÉKINAC NATURE débutera ses opérations commerciales au milieu de l’année 2007


Autres articles