L’agriculture canadienne d’après le recensement de 2016

Selon le dernier recensement effectué en 2016, le Canada comptait 193 492 exploitations agricoles, une baisse de 5,9 % par rapport à 2011, ainsi que 271 935 exploitants agricoles, soit un repli de 7,5 %. Ces derniers exploitent toutefois de plus en plus de terres qui ont atteint un sommet à 93,4 millions d’acres, une hausse de 7 % par rapport à 2011.

L’âge moyen des exploitants agricoles canadiens a augmenté de 1 an en cinq ans, passant de 54 à 55 ans en 2016. Les producteurs âgés de 55 à 59 ans représentaient la plus grande proportion d’exploitants agricoles. Toutefois, le nombre d’exploitants de moins de 35 ans a augmenté de 3 % dans l’intervalle. Il s’agit de la première hausse observée dans ce groupe d’âge depuis le Recensement de l’agriculture de 1991.

La valeur moyenne des terres et des bâtiments s’établissait à 2 696 $ l’acre, un bond de 38,8 % par rapport à 2011. Statistique Canada mentionne que « ce montant ne cesse d’augmenter et peut constituer un obstacle au démarrage ou à l’expansion d’une exploitation agricole ». La superficie des terres louées a d’ailleurs augmenté pour atteindre 40 millions d’acres. C’est le cas de 50,6 % des exploitants de moins de 35 ans. En 2016, 4,5 millions d’acres était exploitée conjointement par un propriétaire foncier et un l’exploitant agricole.

Plus de 70% des propriétaires agricoles étaient des hommes mais cette proportion tend à diminuer. Par exemple, la catégorie des femmes de moins de 35 ans seule propriétaire d’une exploitation a crû de 113,3 % pour s’établir à 1 045. « Ces données révèlent que les exploitants et les exploitantes prennent la relève à la tête de l’exploitation agricole de leurs homologues plus âgés qui partent à la retraite ».

Le nombre d’heures travaillées à la ferme par les exploitants agricoles était lié aux revenus agricoles bruts. Dans les exploitations agricoles ayant déclaré des revenus agricoles bruts de 1M$ en 2015, 73,2 % des exploitants travaillaient plus de 40 heures par semaine à la ferme. Statistique Canada note qu’il y a moins de travailleurs agricoles mais qu’ils travaillent plus tout au long de l’année. Les exploitations agricoles assujetties à la gestion de l’offre représentaient 7,9 % des exploitations agricoles en 2016 mais embauchaient 14,3 % des travailleurs en 2015. C’est d’ailleurs dans les secteurs liés à la gestion de l’offre que les exploitants agricoles consacraient de plus longues heures de travail à leur exploitation.

Les exploitations productrices d’oléagineux et de céréales représentaient la plus grande proportion d’exploitations agricoles canadiennes, soit 63 628 ou 33 % de l’ensemble des exploitations agricoles au Canada, en hausse de 3 % par rapport à 2011. Les exploitations d’élevage de bovins de boucherie et les parcs d’engraissement étaient le deuxième type d’exploitation agricole en importance à 36 013 fermes ou 18,6 % en termes de pourcentage, un recul de 3,7 % par rapport à 2011.

Source: Statistique Canada


Autres articles