Météo d’un océan à l’autre

Récoltes ravagées dans les Jardins-de-Napierville, inondations en Colombie-Britannique, temps violent en Saskatchewan… et retour à la moyenne saisonnière ailleurs dans la Belle province.

Le beau temps domine depuis quelques semaines, au Québec. Des événements météorologiques ponctuels auront cependant suffi à marquer certaines zones. Songeons à la tornade de Saint-Benoît à la fin de mois de mai ou aux rafales qui ont frappé de nombreuses fermes de Napierville la semaine dernière.

Pour le reste du territoire québécois, la météo s’est cependant montrée clémente depuis le début de l’été.

Ce n’est pas le cas partout au pays alors que trois tornades ont touché le sol de la Saskatchewan mardi dernier. D’autres tempêtes avaient frappé cette province les 25 et 26 juin abattant 11 lignes de transport d’électricité à haute tension. Dans certaines régions rurales, le service n’a été rétabli que le 29 juin, rapporte le bulletin d’information de Financement agricole Canada (FAC).

À l’Ouest du pays, la Colombie-Britannique subit la pire inondation depuis 40 ans. Toujours selon FAC, deux exploitations de la vallée du Fraser – une ferme comptant 44 moutons et une comptant 39 bovins de boucherie – ont été évacuées. Certains fruiticulteurs ont été durement touchés. On rapporte entre autres des pertes de vignes et de noisetiers.

Pour ce qui est de la météo ontarienne, elle a fracassé la semaine dernière de nouveaux records de chaleur. Les températures avoisinaient 35 degrés Celsius avec un fort indice humidex.

Pendant ce temps, au Québec, on annonce une belle semaine avec des températures dans les moyennes de saison. Comme quoi, quand on se compare…


Autres articles