Place aux «ageekculteurs»

Les agriculteurs semblent de plus en plus portés sur les médias sociaux. Ils animent des comptes Facebook où ils diffusent les photos des derniers veaux ou expriment leurs quotidien sur Tweeter. Voyez cette initiative d’un éleveur québécois qui a récolté des «j’aime» sur sa page Facebook en échange de dons de lait aux banques alimentaires, en cliquant ici.

En France, le phénomène semble exploser, comme en fait foi cet article publié sur un site traitant de nouvelles technologies et de médias sociaux. Tellement que la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) parle des agriculteurs branchés comme de «ageekculteurs», un mélange entre «geek» (passionnés de nouvelles technologies) et «agriculteur».  Selon une étude récente réalisée en France, 81% des agriculteurs de ce pays utilisent internet tous les jours et presque la moitié d’entre eux (45%) possèdent des comptes et interagissent sur les médias sociaux. Rappelons qu’une enquête du Bulletin des Agriculteurs en 2011 avait conclu que les agriculteurs québécois étaient plus branchés que leurs agriculteurs de France.

Lancé au printemps dernier, le compte Twitter du Bulletin des agriculteurs compte plus de 320 abonnés. Pour suivre le Bulletin sur Twitter, cliquer ici.

Et vous, êtes-vous adepte des médias sociaux ? Est-ce une façon de communiquer avec l’extérieur ou plutôt une perte de temps ?

 

 


Autres articles