Une « app » pour identifier les mauvaises herbes

Les jours où il fallait trainer un bouquin au champ pour identifier des mauvaises herbes sont dernière nous. Monsanto vient de lancer une application mobile qui permet d’identifier 48 mauvaises herbes communes dans nos champs en grandes cultures.

L’Identificateur de mauvaises herbes est gratuit et disponible en français, pour les téléphones et tablettes Apple ou Android. Pour le télécharger, il vaut mieux le chercher dans iTunes ou Google Play sous son nom anglais, Weed ID.

L’application exige qu’on se crée d’abord un compte. Par la suite, on télécharge le contenu, véritable petite encyclopédie des mauvaises herbes. Assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace dans la mémoire de votre appareil.
screen568x568

Deux fonctions principales sont proposées : l’identification et la géolocalisation des plantes dépistées.

On peut chercher de l’information sur une mauvaise herbe si on en connait le nom. Sinon, l’application nous demande de déterminer s’il s’agit d’une graminée ou d’une mauvaise herbe à feuilles larges, puis de préciser si elle est au stade juvénile ou mature.

Par la suite, l’application nous propose une série d’icônes représentant des caractéristiques physiques de la plante, comme la présence d’oreillettes sur la tige ou de poils sur les feuilles. À chaque fois qu’une icône est cliquée, la liste de résultats dans la colonne de droite s’amincit.

Pour chacune des mauvaises herbes possibles, l’application offre une série de photos et un texte qui décrit sa tige, ses feuilles et ses graines, ainsi que des indices pour la distinguer d’autres plantes.

Géolocalisation
Avec la fonction « Situez-la », on peut utiliser une carte ou les fonctions GPS de l’appareil pour archiver l’emplacement d’une mauvaise herbe. Cela permet de créer des dossiers historiques, pour suivre la distribution d’une mauvaise herbe au fil des ans et évaluer l’efficacité des traitements herbicides.

 



Autres articles