Et SI…

Le 31 mars dernier, le USDA a présenté deux rapports, dont l’un sur les intentions d’ensemencements américains. Mauvaise nouvelle, le prix du maïs a beau friser des creux inégalés depuis des années, les producteurs américains ont la céréale dans le … Lire la suite

Le décompte est commencé

Dans moins de deux semaines, jeudi le 31 mars prochain, les chiffres officiels d’intentions d’ensemencements américains viendront chambouler l’équation d’offre et demande de grains et, par ricochet, risque d’insuffler une nouvelle direction aux prix.  Jusqu’ici, nous avons eu des indications … Lire la suite

Ça force sur le soya!

Je trouve assez intéressant présentement le comportement du marché du soya à Chicago. Depuis des mois, on parle de récoltes record : Amérique du Sud en 2015, suivie des États-Unis à l’automne dernier, puis de nouveau l’Amérique du Sud cet hiver. … Lire la suite

Sur le neutre

Dans mon dernier billet (Le marché des grains sort-il la tête de l’eau?), je soulignais qu’on pouvait entrevoir à l’horizon un contexte tranquillement plus favorable pour le marché des grains. L’idée en elle-même est simple. Quand on jette un coup … Lire la suite

Encore beaucoup de grains à vendre au Québec?

Pas de surprise dans ce constat : cette année, les producteurs du Québec ont à nouveau moins vendu à la récolte, spécialement leur maïs. C’est ce que révèlent jusqu’ici les chiffres présentés par les Producteurs de Grains du Québec. Ceci est comparable à ce qui s’est produit en 2014. Faut-il vraiment s’en étonner? Lire la suite

Valse de nouveaux creux dans les marchés

Les marchés auraient mieux fait de rester en congé… C’est vrai pour les grains, mais aussi pour plusieurs autres commodités : Maïs : Nouveau creux à près de 3,50 $US/boisseau. C’est le plus faible prix à Chicago depuis l’automne 2014. Soya : Il … Lire la suite

Jamais deux sans trois…

Sans aucun doute, l’un des éléments les plus déterminants dans la récente fermeté « relative » des prix des grains au Québec est le recul du dollar canadien. Il y a quelques semaines, je n’aurai pas mis ma main au feu que … Lire la suite