Paul Caplette Paul Caplette a découvert sa passion pour l’agriculture dès son jeune âge sur la ferme familiale en Montérégie Est. Aujourd’hui sa passion est devenue sa profession. Motivé d’en apprendre un peu plus chaque jour, il est constamment à la recherche de nouvelles façons de faire. Persévérant et observateur, il se plaît à se mettre au défi et expérimenter de nouvelles techniques. Il parvient ainsi à mieux comprendre les plantes, le sol et l’eau, et par conséquent, à obtenir de meilleures récoltes.

Bravo mon sol!

C’est la période idéale pour planifier nos essais aux champs pour la prochaine saison. Cette année, on veut agrandir le nombre de comparaisons, ce qui signifie une plus grande surface avec assez d’uniformité pour obtenir des résultats mesurables. L’objectif encore une fois est de mesurer ce que notre sol a dans le ventre. Continuer la lecture

Fini les sorties!

Direction Granby pour y donner ma 11e présentation de nos expérimentations sur la ferme. J’avoue que j’ai eu un hiver exceptionnellement chargé. J’ai beau aimer partager mes expériences, je commence de plus en plus à sentir l’urgence de revenir plus assidûment à la ferme. Continuer la lecture

Ça sent le printemps!

Il n’y a pas juste les érables qui coulent ces temps-ci! Certains de nos cours d’eau sont déjà dégagés et nos sorties de drains coulent. Même mon nez semble s’être transformé en chalumeau… Je ne peux pas m’empêcher d’aller voir de quoi a l’air le blé… Continuer la lecture

Contagieux!

Quatre jours de formation dans la dernière semaine. Plusieurs sujets différents tous plus intéressants les uns que les autres. Je retiens que les agronomes, chercheurs et agriculteurs s’entendent sur le fait d’établir un bon système varié des cultures pour s’assurer d’être plus performants tout en ayant les meilleurs bénéfices environnementaux possibles. Continuer la lecture

Unités spéciales

Depuis janvier dernier, le prix local du blé fourragé reste assez stable. Mon plan de match est bien établi et mes objectifs sont clairs. Mais le CME se promène toujours dans le même corridor (4.10-4.38) comme s’il se contentait de faire la vague. Ça ressemble au Canadien et pas question que je me fasse congédier! Continuer la lecture

Réveillons-nous!

J’étais tellement content d’avoir bravé les conditions météo pour assister au Rendez-vous végétal. Réveillons-nous! On perd 1 mm de sol par année si on ne le protège pas. À court terme, rien n’y paraît, mais c’est plutôt l’effet cumulatif du processus qui au fil des années devient de moins en moins évident. Avec les meilleurs efforts, on peut en reconstruire seulement 0,1 mm annuellement. Continuer la lecture

Travaillant ou paresseux?

Déjà cinq ans qu’on évalue l’ardeur au travail de nos cinq types de sol majeurs sur la ferme. On avait déjà quelques doutes, mais dès le début des évaluations, on a chiffré et noté qu’on possédait certains types de sol paresseux et d’autres travaillants. On pouvait gérer plus efficacement nos applications d’azote. C’est déjà ça de pris! Pourquoi une telle différence? Continuer la lecture

La grande traversée

Quel privilège d’entendre Mylène Paquette nous raconter sa traversée de l’Atlantique lors du congrès Agrocentre. J’avais pourtant suivi son résumé de parcours sur mon fil Twitter et par les nouvelles. Mais entendre ce petit bout de femme nous raconter les 1800 jours de préparation pour accomplir son rêve de traverser l’océan à la rame, wow! Continuer la lecture

Page blanche

Normalement, j’ai toujours un sujet en préparation pour mon blogue. Ce matin, je manque d’inspiration. Une foule d’idées me passent par la tête, mais je n’arrive pas à développer le sujet pour que ce soit intéressant. Continuer la lecture

Condamné à produire

Je me sens comme si j’étais en train de jouer à un jeu vidéo. J’en oublie l’heure et le temps. Plus moyen de m’arrêter. Je repasse un à un les départements revenus et dépenses de la ferme en essayant de faire ressortir les points forts et les points faibles. Je fais des simulations sur Excel et ça devient stimulant de constater l’impact immédiat sur mon coût de production. Continuer la lecture