130 000 $ pour la gestion intégrée du bassin versant de la rivière Etchemin

Saint-Henri (Québec), 28 octobre 2002 – La députée de Lévis, ministre d’Etat à la Solidarité sociale, à la Famille et à l’Enfance et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, madame Linda Goupil, au nom du ministre délégué à l’Environnement et à l’Eau, monsieur Jean-François Simard, a annoncé, en compagnie du député de Bellechasse, monsieur Claude Lachance, l’octroi d’un appui financier de 86 490 $ du « Fonds d’action québécois pour le développement durable » (FAQDD) au Conseil régional de l’environnement Chaudière-Appalaches pour la réalisation du projet du Conseil de bassin de la rivière Etchemin.

Ce montant est complémentaire à l’aide financière de 44 500 $ déjà versée
en 2001 par le ministère de l’Environnement au Comité de restauration de la
rivière Etchemin, dans le cadre du « Programme d’aide relatif aux priorités en
environnement » (PAPE), pour l’implantation d’une démarche participative pour
la gestion de l’eau par bassin versant.

« Je suis heureuse de constater que l’aide financière accordée permet à la
région de la Chaudière-Appalaches d’assurer ses responsabilités et de poser
des gestes concrets pour la protection et la mise en valeur de l’eau », a
déclaré la ministre Goupil.

La contribution financière octroyée par le FAQDD et son partenaire financier, le gouvernement du Québec, a permis au Conseil de bassin de la rivière Etchemin de mettre en place un cadre écologique de référence ainsi qu’un plan d’action concerté afin d’assurer la gestion intégrée des ressources du bassin Etchemin. Plus particulièrement, le cadre écologique de référence
permet d’optimiser les connaissances des diverses dimensions physiques et
humaines du bassin versant. Quant au plan d’action, il vise à assurer la
planification intégrée et la réalisation d’activités tenant compte des
différents usages du milieu ainsi que des besoins des différents intervenants
concernés.

« La gestion par bassin versant constitue une formule d’avenir pour la
gouvernance de l’eau. Elle définit un territoire délimité de façon naturelle
et tient compte de toutes les fonctions et de tous les usages de l’eau. Elle
amène également toutes les parties concernées à se concerter pour agir. C’est
par des initiatives semblables que nous construirons, dans notre beau coin de
pays et partout au Québec, un développement qui sera véritablement durable », a
souligné la ministre.

Egalement présent lors de l’événement, M. Claude Lachance, député de
Bellechasse, a mentionné que « l’initiative du Conseil de bassin de la rivière Etchemin ne pourra qu’être bénéfique pour le développement de la région tant
sur le plan environnemental, qu’économique et patrimonial ».

Rappelons que le FAQDD témoigne de la volonté du gouvernement du Québec
d’intégrer les préoccupations environnementales à ses priorités en matière de
développement socioéconomique, et ce, dans une perspective de développement
durable. Une enveloppe budgétaire quinquennale de 45 M$ a ainsi été octroyée
au FAQDD, en 2000, pour la réalisation de projets qui contribuent à maintenir
et à promouvoir le leadership du Québec en matière de développement durable.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fonds d’action québécois pour le développement durable (FAQDD)

http://www.faqdd.qc.ca/

Ministère de la Solidarité sociale

http://www.mss.gouv.qc.ca/

Ministère de l’Environnement du Québec

http://www.menv.gouv.qc.ca

Commentaires