26 recommandations sur les voies de l’avenir dans l’agriculture

Ottawa (Ontario), 18 avril 2002 – Les 26 recommandations énoncées dans le rapport provisoire du Groupe de travail libéral du Premier ministre sur les voies de l’avenir dans l’agriculture encouragent la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA).

« Le groupe de travail a de toute évidence prêté une oreille attentive aux demandes et aux préoccupations des producteurs canadiens. J’espère que M. Chrétien saura écouter tout aussi attentivement ce que son groupe de travail a à lui dire », a déclaré le président de la FCA, Bob Friesen.

Le Premier ministre Jean Chrétien avait mis sur pied ce groupe de travail l’an dernier en le chargeant d’examiner « les mesures que notre gouvernement pourrait prendre pour aider nos agriculteurs et nos communautés agricoles à long terme ». Depuis, le groupe de travail a mené des consultations populaires d’un océan à l’autre. Il publiait hier son rapport provisoire.

La FCA est particulièrement heureuse de voir le groupe de travail souligner dans son rapport que les possibilités futures se réaliseront si et seulement si des mesures concrètes sont prises dès aujourd’hui pour relever les défis à court terme.

« Dans son rapport provisoire, le groupe de travail écrit noir sur blanc que les catastrophes récentes provoquées par des conditions météorologiques défavorables et la faiblesse des cours attribuable au niveau élevé des subventions étrangères constituent une crise pour le revenu agricole. Le groupe reconnaît qu’il est impératif d’accorder immédiatement un financement de transition afin d’aider les agriculteurs à relever les défis présents pour qu’ils puissent ensuite se tourner vers le long terme, a signalé M. Friesen. Mais surtout, le rapport reconnaît l’effet de ruissellement : ce qui arrive à notre industrie a des répercussions sur les collectivités et l’économie rurales. »

La publication du rapport provisoire du groupe de travail arrive à point, car Agriculture et Agroalimentaire Canada se prépare actuellement pour sa prochaine série de consultations sur le cadre stratégique pour l’agriculture.

« Les agriculteurs ont maintenant les yeux tournés vers le ministre Lyle Vanclief. Nous espérons qu’il intégrera ces recommandations dans le cadre stratégique à long terme, a déclaré M. Friesen. Les recommandations du groupe de travail, si elles sont mises en œuvre, donneront aux producteurs canadiens quelques uns des outils dont ils ont besoin pour être concurrentiels. »

Pendant que les consultations se poursuivent et que le gouvernement étudie les recommandations du groupe de travail, la FCA souligne que les programmes et les politiques destinés à aborder le court terme et le long terme doivent être élaborés en partenariat avec l’industrie. « Pour que les politiques gouvernementales répondent aux vrais besoins de l’industrie, il faut que l’élaboration et l’approbation des politiques se fassent selon une démarche ascendante, a affirmé M. Friesen. La FCA est déterminée à travailler en étroite collaboration avec les gouvernements pour transformer ces recommandations en action concrète. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Canadienne de l’agriculture

http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires