90 000 porcs tués pour lutter contre la fièvre aphteuse en Corée du Sud

Séoul (Corée du Sud), 13 mai 2002 – L’abattage de dizaines de milliers de porcs a commencé en Corée du Sud dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de fièvre aphteuse à quelques jours de l’ouverture de la phase finale de la Coupe du monde de football, indiquent les autorités.

Cette opération d’abattage extensif a débuté après la confirmation par le ministère de l’agriculture que des porcheries proches de la capitale Séoul avaient été contaminées.

Le principal souci de Séoul est de s’assurer que cette épidémie ne va pas gêner la compétition qui doit débuter le 31 mai.

Plus de 40 000 porcs ont été exécutés lundi matin, a annoncé la force spéciale de l’administration en charge de la quarantaine.

Des centaines de soldats ont été mobilisés pour cette opération et le ministère estime que quelque 90 000 porcs pourraient ainsi être abattus.

Les derniers cas de fièvre aphteuse ont été découverts à Anseong, à 80 kilomètres au sud de Séoul, un secteur mis en quarantaine à la suite de la première alerte lancée le 2 mai.

Le ministère a ordonné l’abattage de tous les porcs dans les fermes situées dans un secteur de trois kilomètres autour de la porcherie infectée alors qu’auparavant l’éradication du bétail porcin touchait un rayon de 0,5 kilomètre.

Tous les déplacements d’animaux et d’humains sont strictement réglementés dans un rayon de dix kilomètres autour de Anseong et le gouvernement a fermé 77 des 106 marchés au bétail dans le pays.

L’arrivée de milliers d’amateurs de football pour la Coupe du monde fait craindre qu’ils puissent ramener la maladie dans leur pays d’origine.

La dernière épidémie en Corée du Sud remontait à mars 2000.

Source : AFP

Commentaires