A la rescousse de votre cerveau : La puissance protectrice multipliée par bleu

Maine (États-Unis), 3 octobre 2002 – De nouvelles données indiquent que les bleuets pourraient être des « protecteurs cérébraux ». Les résultats
préliminaires dégagés d’une étude menée par James Joseph, Ph.D.,
neuroscientifique rattaché au USDA Human Nutrition Research Center on Aging de
l’Université Tufts, indiquent que les bleuets pourraient réduire les lésions
cérébrales liées au vieillissement qui peuvent mener à des conditions telles

que la maladie d’Alzheimer.

Lors d’une présentation effectuée dans le cadre de l’assemblée annuelle
de l’American Chemical Society, M. Joseph a affirmé que les bleuets semblent
réduire « les dommages liés au vieillissement dans les cerveaux des rats, en
plus de prévenir le déclin des facultés mentales chez les souris génétiquement
manipulées pour favoriser l’apparition de plaques cérébrales rappelant celles
de la maladie d’Alzheimer ».

La puissance multipliée par bleu
L’un des facteurs qui expliquent la puissance protectrice des bleuets est
leur couleur. Selon M. Joseph, les pigments des aliments bleus et pourpres
tels que les bleuets sauvages sont composés d’antioxydants et d’anti-
inflammatoires. Dans des études réalisées par la USDA, les bleuets se sont
avérés les meilleurs antioxydants en regard des autres fruits et légumes

(Source : Journal of Agricultural and Food Chemistry, vol. 44(1996), p. 701 à
705 et 3426 à 3431; vol. 46 (1998), p. 2686 à 2693). Les antioxydants
protègent contre les lésions cellulaires oxydatives responsables de problèmes
de santé comme la maladie d’Alzheimer, le cancer et les maladies cardiaques,
problèmes également liés à une inflammation chronique. Les effets antioxydants
et anti-inflammatoires des aliments bleus et pourpres comme les bleuets
sauvages pourraient potentiellement contribuer à la prévention de ces
maladies.

Les bleuets ont également été liés à d’autres avantages, notamment au
niveau de la santé des voies urinaires et de la vision. Voilà pourquoi
l’Association des bleuets sauvages de l’Amérique du Nord recommande aux
consommateurs d’intégrer « la puissance multipliée par bleu » (The Power of
Blue(MC)) à leur alimentation quotidienne. Selon John Sauve, administrateur
délégué de l’Association des bleuets sauvages de l’Amérique du Nord : « La

consommation d’au moins cinq portions de fruits et légumes de couleurs
différentes, dont les bleuets sauvages, devrait être une habitude
quotidienne. »

Le code de couleur
Le bleu et toute la gamme de couleurs que l’on retrouve dans les fruits
et les légumes est un sujet chaud dans le monde de l’alimentation. Selon M.
Joseph, co-auteur d’un nouveau livre sur le sujet intitulé « The Color Code » :
« Il est difficile de se tromper lorsqu’on consomme des aliments colorés.
Presque tous sont remplis de composés qui protègent contre la maladie. » L’un
des véritables avantages de « manger en couleur » est la simplicité de cette
approche. Anne Underwood, également co-auteure de l’ouvrage, a écrit dans
l’édition de septembre du périodique Health : « Une alimentation riche en
fruits et en légumes colorés est le tout dernier conseil des spécialistes de
la nutrition, et possiblement le plus facile à mettre en pratique. »

L’importance de la consommation quotidienne d’une variété de fruits et de
légumes colorés est l’un des thèmes de plusieurs organismes ayant comme
objectif d’aider les nord-américains à adopter un mode de vie sain. « Les
fruits et les légumes colorés favorisent la santé et luttent contre la
maladie », selon Elizabeth Pivonka, R.D., Ph.D., présidente de la fondation
« Produce for Better Health ». « Le programme national ‘cinq portions par jour’
se penchera sur l’utilisation des couleurs comme moyen rapide et facile
d’aider les consommateurs à favoriser la variété, thème central d’une bonne
nutrition. Il est important de penser en couleur chaque jour, les beaux fruits
et légumes bleus, pourpres, verts, blancs, jaunes, orangés et rouges
fournissant les vitamines, les minéraux et les éléments phytochimiques
nécessaires à une vie saine. »

Selon M. Sauve, il est bien de débuter par une dose quotidienne de bleu!
(« Daily Dose of Blue(MC)! »)

L’Association des bleuets sauvages de l’Amérique du Nord
L’Association des bleuets sauvages de l’Amérique du Nord est une
association internationale de producteurs et de transformateurs de bleuets
sauvages du Maine, des provinces maritimes du Canada et du Québec. Elle fait
la promotion des bleuets sauvages dans le monde entier.

/Site Web : http://www.wildblueberries.com/

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

United States Department of Agriculture (USDA)

http://www.usda.gov/

Wild Blueberry Association of North America (WBANA)

http://www.wildblueberries.com/

Commentaires