Aide fédérale à l’Association canadienne de l’industrie du bétail et de la génétique

Stratford (Ontario), 20 juillet 2007 – M. Gary Schellenberger, député de Perth-Wellington, au nom de l’honorable Chuck Strahl, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a annoncé l’octroi d’une aide financière de plus de 2,2 millions de dollars à l’Association canadienne de l’industrie du bétail et de la génétique (ACIBG) pour appuyer ses stratégies internationales, qui visent à favoriser la rentabilité des secteurs des produits laitiers et des petits ruminants du Canada.

« Le nouveau gouvernement du Canada est heureux d’appuyer les efforts que déploie l’Association canadienne de l’industrie du bétail et de la génétique afin de conquérir des marchés et de renforcer les percées sur les marchés pour les exportateurs de matériel génétique du bétail canadien, a déclaré le député Schellenberger. Grâce à ces stratégies novatrices, le Canada sera considéré comme une source primaire de matériel génétique et de technologies de production de qualité. »

Les fonds versés à l’ACIBG permettront d’améliorer la rentabilité du secteur laitier du Canada en récupérant les parts de marché perdues au profit des États-Unis et du Mexique et en obtenant l’autorisation d’exporter des bovins sur pied dans les pays de l’Union européenne. Les activités liées au secteur laitier comprennent notamment l’élaboration et l’amélioration des programmes de reproduction et de sélection et des programmes de formation qui favorisent les futures ventes de matériel génétique canadien à l’échelle internationale ainsi que la levée permanente des obstacles commerciaux.

« Nous voulons faire du Canada un chef de file international pour ce qui est de la vente de matériel génétique rentable et à valeur ajoutée et de la fourniture de systèmes et de formation connexes, a expliqué M. Steve Jones, président de l’ACIBG. Pour ce faire, nous lèverons les obstacles liés à l’accès aux marchés, nous sensibiliserons les acheteurs internationaux et nous ferons la promotion du commerce à fondement scientifique. »

Quant au secteur des petits ruminants, l’ACIBG a également élaboré une stratégie axée sur la commercialisation à l’échelle internationale de matériel génétique de souche ovine, ainsi que les technologies et la formation connexes. En mettant l’accent sur les initiatives liées à l’accès aux marchés à la suite de la crise de l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), les activités de commercialisation visant à promouvoir l’image de marque des produits canadiens, comme la semence et les embryons, et la participation au Congrès mondial du mouton et de la laine et aux programmes de formation conçus pour les marchés d’exportation, l’ACIBG prévoit créer des débouchés pour le secteur canadien des petits ruminants.

Ces initiatives seront financées dans le cadre du Programme international du Canada pour l’agriculture et l’alimentation.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Association canadienne de l’industrie du bétail et de la génétique (CLGA)
http://www.clivegen.org

Commentaires