Aide financière de 1,2 million de dollars à la SORDAC

Québec (Québec), 29 mars 2005 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Yvon Vallières, et le ministre des Transports et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Michel Després, annoncent l’attribution d’une aide financière de 1,2 million de dollars à la Société de recherche et de développement en aquaculture continentale (SORDAC) inc. La SORDAC pourra ainsi aider l’industrie à atteindre les objectifs de développement durable de l’aquaculture en eau douce en soutenant financièrement la réalisation de nombreux projets de recherche et de transfert technologique.

Ces projets porteront notamment sur le développement de techniques d’élevage et de production plus performantes du point de vue économique et environnemental de même que sur la mise en place de programmes d’amélioration génétique et de diversification de la production. L’aide accordée permettra également à la SORDAC de diffuser les résultats des projets réalisés et d’organiser des missions d’acquisition de nouvelles connaissances à l’étranger.

« Par cette aide financière, le gouvernement du Québec reconnaît de nouveau le rôle important que joue cet organisme dans le développement de l’aquaculture en eau douce. Cette subvention permettra à la SORDAC de réaliser de nombreuses activités liées à sa mission première, qui consiste à aider les aquaculteurs en eau douce à accroître leur productivité et leur rentabilité dans un objectif de développement durable », a précisé M. Yvon Vallières.

Pour sa part, M. Michel Després s’est dit heureux de l’attribution de cette aide financière qui reconnaît et appuie le travail accompli par cet organisme de la région de la Capitale-Nationale. Ce dernier alloue de nombreuses aides financières à des activités de recherche et de développement (R-D) qui s’effectuent dans plusieurs régions du Québec.

L’annonce faite aujourd’hui s’inscrit dans la complémentarité d’une série d’autres mesures rendues publiques précédemment telles que la Stratégie de développement durable de l’aquaculture en eau douce au Québec et le programme Aquableu. L’ensemble de ces mesures vise à favoriser le développement durable de l’aquaculture en eau douce.

La SORDAC entretient également de nombreux partenariats pour l’exercice de sa mission et de ses mandats, notamment avec le Réseau aquacole Québec (RAQ) et l’Initiative de recherche-développement en collaboration interprovinciale en aquaculture d’eau douce, lesquels regroupent les chercheurs universitaires et les aquaculteurs les plus actifs dans le domaine de l’aquaculture.

La SORDAC est une personne morale autonome à but non lucratif. Elle compte 65 membres actifs qui contribuent à plus de 80 % de la production aquacole québécoise destinée à la consommation et à l’ensemencement. Les subventions du MAPAQ à la SORDAC, y compris celle annoncée aujourd’hui, qui est répartie sur trois années, totalisent 4,2 millions de dollars depuis la création de l’organisme.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires