Aide financière de 145 000 $ au Centre d’entreprises en technologies de la mer de Rimouski

Sept-Îles (Québec), 1er décembre 2006 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et ministre responsable des régionsdu Bas-Saint-Laurent et de la Côte-Nord, M. Claude Béchard, a annoncé, au nomdu ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation,M. Raymond Bachand, le versement d’une contribution financière de 145 000 $ auCentre d’entreprises en technologies de la mer de Rimouski, afin de soutenirle démarrage de ses activités d’incubation. Le ministre a procédé à cetteannonce hier lors de la signature de l’entente de mise en oeuvre de lastratégie et du plan d’action pour le développement du créneau d’excellenceRessources, sciences et technologies marines dans les trois régions du Québecmaritime, soit le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie-îles-de-la-Madeleine et laCôte-Nord.

L’incubateur sera voué à la valorisation des biotechnologies marines, des technologies maritimes et navales ainsi que des applications maritimes des technologies de l’information, de l’aquaculture et de l’énergie. Le projet estune initiative de la Société de promotion économique de Rimouski, del’Université du Québec à Rimouski, du centre collégial de transfert detechnologie Innovation maritime, de la Technopole maritime du Québec et duCentre de recherche sur les biotechnologies marines.

« Par son expertise, le Centre d’entreprises en technologies de la mercontribuera au démarrage d’entreprises de haute technologie ainsi qu’à lacréation d’emplois de qualité », a déclaré le ministre Béchard.

L’implantation de l’incubateur technologique s’inscrit dans le cadre duprojet d’Action concertée de coopération régionale de développement (ACCORD).L’incubateur complètera l’offre de service nécessaire au développement ducréneau Ressources, sciences et technologies marines identifié par lesreprésentants des trois régions du Québec maritime, soit le Bas-Saint-Laurent,la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine et la Côte-Nord.

L’aide financière accordée provient du Fonds de soutien au développementde créneaux d’excellence, administré par le ministère du Développementéconomique, de l’Innovation et de l’Exportation. Ce fonds est destiné àaccélérer la diversification de l’économie des régions par le développement decréneaux d’excellence jugés prioritaires.

« Les régions du Québec maritime se démarquent par la concentrationd’établissements et de chercheurs de haut niveau oeuvrant au sein d’unimportant réseau en science de la mer. La mise en place d’un incubateurtechnologique permettra aux trois régions du Québec maritime, et plusspécialement à la région du Bas-Saint-Laurent, de renforcer leur rôle deleader en matière de biotechnologies marines et de se positionneravantageusement sur les marchés internationaux. En favorisant l’émergence denouvelles entreprises en biotechnologies marines, et la valorisation desrésultats de la recherche dans ce domaine, le Québec a opté pour l’innovation,et ce, dans une perspective de développement durable », a conclu le ministreBéchard.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère Développement durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec
http://www.menv.gouv.qc.ca

Commentaires