Aide financière à la Fromagerie l’Autre Versant

Hébertville (Québec), 13 décembre 2004 – La ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Mme Françoise Gauthier, a annoncé deux subventions totalisant 82 448 $ à la Fromagerie l’Autre Versant, située à la ferme du couple Lalancette-Tremblay à Hébertville au Saguenay-Lac-Saint-Jean. La ministre Gauthier a également octroyé une subvention à l’établissement de 30 000 $ de La Financière agricole afin de permettre à Chantale Lalancette de s’établir en agriculture. La réalisation de ce projet a nécessité un investissement total de 640 000 $.

Après l’acquisition de la ferme paternelle en 2001, Stéphane Tremblay a voulu réaliser avec sa conjointe Chantale Lalancette un vieux rêve de transformer le lait sur place. Aujourd’hui, la fromagerie L’Autre Versant présente officiellement son premier fromage, nommé Le Curé Hébert, qui est un fromage au lait cru thermisé à pâte demi-ferme affinée en surface. La fromagerie embouteille et vend également un lait pasteurisé non homogénéisé. Ces deux produits du terroir viennent enrichir l’offre d’aliments de niche créés et transformés dans la région.

« L’industrie agroalimentaire québécoise est reconnue à travers le monde pour la qualité de ses produits. Nos fromages fins sont particulièrement prisés et remportent régulièrement des prix prestigieux. Connaissant la détermination et le professionnalisme des propriétaires de la fromagerie L’Autre Versant, je suis persuadée que leurs produits, en raison de leur qualité et de leur originalité, sauront gagner le coeur des gastronomes d’ici et d’ailleurs», a déclaré la ministre.

L’aide financière accordée par le MAPAQ provient de deux programmes différents, soit 75 000 $ du programme « Appui à la diversification et à la transformation en agriculture et en agroalimentaire dans les régions ressources et les territoires ciblés » et 7 448 $ du programme Prime-Vert. Il est à noter que la Direction régionale du MAPAQ a également fourni un soutien technique.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires