Aide pour lancer le laboratoire rural « De la terre à la table – Volet mise en marché »

Coaticook (Québec), 2 mars 2009 – La députée de Saint-François, présidente du Conseil du trésor, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et ministre responsable de la région de l’Estrie, madame Monique Gagnon-Tremblay, au nom de la vice-première ministre et ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, madame Nathalie Normandeau, annonce le versement d’une aide financière de 250 000 $ à l’organisme Saveurs des Cantons pour soutenir le laboratoire rural « De la terre à la table – Volet mise en marché » visant la création d’un marché virtuel qui servira à approvisionner les réseaux de l’hôtellerie, de la restauration et des institutions de la région.

Plus spécifiquement, ce laboratoire permettra aux entreprisesagroalimentaires locales de pénétrer le marché de l’hôtellerie, de larestauration et des institutions de la région par la création d’un site Webincluant un catalogue virtuel de produits agroalimentaires régionaux aveccommande en ligne. Cet outil innovateur à la fine pointe de la technologiesera conçu spécifiquement pour cette industrie qui offre un potentiel énormedans la région de l’Estrie.

L’aide financière provient de la mesure de mise en place de laboratoiresruraux, issue de la Politique nationale de la ruralité 2007-2014, poursoutenir des projets novateurs présentant un potentiel de transfert versd’autres territoires. Leur réalisation offrira de nouvelles perspectives dedéveloppement au milieu, de façon à renouveler la ruralité québécoise. L’aidegouvernementale complète les partenariats et les investissements locaux,lesquels témoignent bien de l’ancrage et de l’appropriation du projet dans lemilieu.

« Je suis particulièrement fière de souligner la qualité du projet soumispar l’organisme Saveurs des Cantons. Cet effort collectif démontre bien lavitalité de toute une communauté fortement impliquée dans son propredéveloppement. Je souhaite ardemment que ce laboratoire devienne une sourced’inspiration pour tous les Québécois et qu’il serve de modèle à d’autresprojets porteurs d’avenir », a mentionné la ministre Gagnon-Tremblay.

Les laboratoires ruraux sont destinés à bonifier la vie économique,sociale et culturelle des territoires ruraux en explorant et en expérimentantde nouvelles voies d’avenir. Et comme ces communautés peuvent apprendre lesunes des autres, les promoteurs de ces projets de laboratoire partageront lesobservations faites et les résultats obtenus au cours de leur expérimentation.

À la suite du deuxième appel de projets, la ministre Normandeau et lecomité des partenaires ont retenu 10 projets qui se partageront une enveloppede plus de 4 millions de dollars.

« Cette aide financière rendra possible la réalisation d’une autre belleinitiative des milieux ruraux tout en démontrant leur capacité à explorer denouvelles avenues de solutions concrètes fondées sur des approchescoopératives ou communautaires. Je félicite les acteurs du développement ruralde la région de Coaticook pour avoir su tirer profit des précieuses ressourceslocales », a conclu la ministre Normandeau.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère des Affaires municipales et des Régions
http://www.mamr.gouv.qc.ca/

Commentaires