Amende de 2500 $ imposée en vertu de la Loi sur l’inspection des viandes

Oakville (Ontario), 11 décembre 2002 – Un résident de Oakville a été condamné à payer une amende de 2500 $ pour de l’abattage illégal, à la suite d’une enquête menée par le ministère des Richesses naturelles de l’Ontario (MRN).

Le 25 novembre dernier, M. Adelino Azevedo, 57 ans, a été condamné à la
Cour de justice de l’Ontario à Burlington pour avoir enfreint la Loi sur
l’inspection des viandes (Ontario).

Les enquêteurs agricoles du MRN ont répondu à une plainte concernant
l’abattage illégal d’animaux. La Cour a été instruite du fait que M. Azevedo a
fait l’objet d’une enquête pour avoir exploité un abattoir sans permis, abattu
des animaux qui n’avaient pas été inspectés au préalable et vendu de la viande
non inspectée à Oakville, le 9 avril 2002.

M. Azevedo a plaidé coupable de trois chefs d’accusation en vertu de la
loi et a été condamné à verser une amende de 2 500 $ par le juge de paix
William Phipps.

Le programme d’inspection du ministère de l’Agriculture et de
l’Alimentation de l’Ontario (MAAO) fait partie du système de sécurité
alimentaire de l’Ontario, qui maximise la salubrité des produits alimentaires
de l’Ontario par le biais de programmes éducatifs, de soutien de laboratoire,

d’un cadre législatif détaillé et d’un système d’inspection élaboré. La Loi
sur l’inspection des viandes (Ontario) prévoit l’inspection des animaux et des
carcasses dans les abattoirs, et réglemente les conditions et les méthodes
d’exploitation. Cette loi est administrée par le MAAO et exécutée par le MRN.

Le public peut communiquer avec le superviseur de l’Unité des évaluations
et des services spéciaux du MRN, M. Ed Vervoort, au (705) 755-1758, ou avec
Echec au Crime au 1-800-222-TIPS (8477) s’ils ont des renseignements
concernant des infractions en vertu des lois provinciales concernant les
aliments et l’inspection.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

La connection au serveur est impossible. Nous ne pouvons fournir la liste des sites extérieurs pour le moment. Veuillez réessayer. Si le problème persiste, écrivez-nous à [email protected].

Commentaires