Biotechnologies en Europe – Syngenta monte à 18% dans l’américain Diversa

Zurich (Suisse), 4 décembre 2002 – Le suisse Syngenta , numéro un mondial de l’agrochimie, a annoncé qu’il prendrait une participation de 18% dans le groupe pharmaceutique américain Diversa , dans le cadre d’un partenariat dans la recherche sur les biotechnologies.

Diversa obtiendra en retour de Syngenta certains droits sur les applications pharmaceutiques des produits développés de concert.

Ce rapprochement s’inscrit dans la stratégie de recentrage de Syngenta sur les biotechnologies et permettra aux deux entreprises de mettre en commun leurs travaux de recherche dans les produits destinés à l’agriculture et dans les anticorps.

Syngenta investira dans un premier temps 118 millions de dollars sur sept ans pour développer des produits dans ses domaines de prédilection, tandis que Diversa touchera des royalties sur les produits développés.

Le groupe américain obtiendra aussi de son partenaire suisse un brevet exclusif, perpétuel et exempté de royalties pour la technologie génétique et la propriété intellectuelle sur l’utilisation pharmaceutique de l’un de ces produits.

Diversa émettra des actions Syngenta et des warrants Syngenta, représentant respectivement 14% et trois pour cent des titres Syngenta en circulation. Les options pourront être exercées pendant dix ans à partir de 2008 au prix d’exercice de 22 dollars.

« Cette collaboration garantira à Syngenta qu’il demeure à la pointe de la science du génome et qu’il crée de nouvelles opportunités de produits », a déclaré David Lawrence, responsable de la recherche et de la technologie chez Syngenta dans un communiqué.

Syngenta et Diversa collaborent depuis 1999 par le biais de leur coentreprise Zymetrics qui développe des aliments améliorés pour les animaux. Zymetrics prévoit de lancer son premier produit en 2004.

Le nouveau rapprochement annoncé mercredi devrait être bouclé en avril prochain et doit recevoir l’aval des autorités de régulation et des actionnaires de Diversa. Une partie d’entre eux, qui détiennent près de 32% des titres, ont déjà voté en faveur de la transaction.

Source : AFP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Syngenta

http://www.syngenta.com/

Commentaires