Bonification du CSRN pour les producteurs de porcs du Nouveau-Brunswick

Ottawa (Ontario), 18 décembre 2002 – Les gouvernements du Canada et du Nouveau-Brunswick ont conclu une entente visant à augmenter le taux de contribution aux producteurs de porcs du Nouveau-Brunswick au Compte de stabilisation du revenu net (CSRN) de 2001.

Cette bonification du CSRN, qui a été annoncée par le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, et le ministre de l’Agriculture, des Pêches et de l’Aquaculture du Nouveau-Brunswick, M. Rodney Weston, fournira environ 500 000 dollars afin d’aider plus de 50 producteurs de porcs de la province, qui ont un compte CSRN, à répondre à leurs besoins spécifiques.

« Je suis heureux d’avoir conclu cet accord modificateur qui offrira aux producteurs une stabilité pendant les périodes économiques instables, a affirmé M. Vanclief. Le CSRN pourrait accroître la rentabilité des producteurs en les aidant à gérer les risques. »

« Le ministère de l’Agriculture, des Pêches et de l’Aquaculture s’est engagé à promouvoir une industrie porcine durable, a déclaré M. Weston. J’encourage les producteurs qui n’ont pas encore bénéficié du Compte de stabilisation du revenu net à s’y inscrire le plus tôt possible afin d’être admissible à cette aide financière. »

Le Nouveau-Brunswick, en collaboration avec les producteurs, a demandé l’autorisation d’utiliser l’argent de son fonds complémentaire pour hausser le taux de dépôt de 2001 à cinq pour cent des ventes admissibles nettes de porcs. Le gouvernement du Canada a approuvé la demande.

Tous les participants du CSRN ayant des ventes nettes de porcs seront admissibles. Les producteurs de porcs du Nouveau-Brunswick qui ne participent pas actuellement au programme du CSRN doivent présenter leur demande d’adhésion d’ici la date d’échéance, soit le 31 décembre 2002.

Le CSRN est un programme facultatif qui a été élaboré conjointement par les producteurs, le gouvernement du Canada et les provinces participantes.

Ce programme a pour but d’aider les producteurs membres à stabiliser à long terme leur revenu agricole sur une base individuelle. Les producteurs peuvent déposer annuellement des fonds dans leur compte de stabilisation et recevoir des contributions gouvernementales de contrepartie, ce qui fait fructifier leur compte CSRN. Durant les années de faible revenu, les producteurs peuvent effectuer des retraits sur les fonds qu’ils ont épargnés.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires