Bush signe une loi augmentant de 67% les subventions agricoles

Washington (États-Unis), 14 mai 2002 – Le président George Bush a signé une nouvelle loi portant à 57,1 milliards de dollars en six ans les subventions consenties à l’agriculture américaine, en dépit des objections des partenaires commerciaux des États-Unis.

La nouvelle loi, qui constitue un recul par rapport aux réformes de libéralisation économique datant de 1985, augmente de 67% les subventions agricoles. C’est en période de récolte que les versements seront les plus importants.

Ces nouvelles dispositions pourraient jouer un rôle important dans les prochaines élections parlementaires à mi-mandat, qui doivent avoir lieu le 5 novembre.

« Le succès des agriculteurs et des éleveurs de l’Amérique est essentiel à la réussite de l’économie américaine, » a déclaré le président Bush au cours d’une brève cérémonie de signature. « Cette loi est généreuse et assurera un filet de sécurité aux agriculteurs. Elle le fera sans encourager la surproduction ni provoquer une baisse des prix agricoles. »

L’Union européenne, le Canada, l’Australie et le Brésil ont tous accusé les Etats-Unis de tenir un double langage en adoptant de telles dispositions, tout en prônant la libéralisation du commerce mondial. Aucun d’eux n’est toutefois allé jusqu’à saisir l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Source : Reuters

Commentaires