Cinq millions de dollars de plus pour les pêches et l’aquaculture en 2002-2003

Québec (Québec), 27 mars 2002 – Le secteur des pêches et de l’aquaculture commerciales du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation bénéficiera, en 2002-2003, d’une augmentation de ses crédits de 5 millions de dollars par rapport à l’exercice financier précédent, pour un budget total de 26 millions de dollars. Celui-ci sera composé d’un budget de dépenses de 19,6 millions de dollars et d’un budget d’investissements de 6,4 millions de dollars.

« Ce budget confirme la volonté du gouvernement du Québec de faire des pêches et de l’aquaculture de véritables leviers de développement pour nos régions maritimes. Il permettra, entre autres, de favoriser l’émergence de projets novateurs, tout en soutenant des activités de recherche déterminantes pour l’avenir de ce secteur », a déclaré le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Maxime Arseneau.

Les démarches seront multipliées pour promouvoir le secteur et contribuer à créer un environnement favorable à son développement. Ainsi, dans le cadre des programmes d’aide, tant pour les activités en eaux marines qu’en eaux douces, 11,7 millions de dollars seront versés directement à la clientèle. Cela permettra notamment de soutenir des projets de transformation ainsi que différentes initiatives reliées à la commercialisation des produits.

Le travail sera également intensifié en ce qui a trait à l’amélioration de la compétitivité des entreprises du secteur, principalement au chapitre des activités de recherche. Des investissements de 5,5 millions de dollars sont d’ailleurs prévus pour l’amélioration des infrastructures de recherche du ministère en vue d’accroître et d’améliorer l’offre de service dans ce domaine.

À ces sommes s’ajouteront 700 000 $ alloués par le ministère des Régions dans le cadre de la Stratégie de développement des régions-ressources pour la modernisation de la flotte de pêche du Québec maritime.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires