Concept forêt/bleuet : un programme innovateur

Québec (Québec), 19 février 2004 – Le ministre des Ressources naturelles,de la Faune et des Parcs, M. Sam Hamad et le ministre délégué à la Forêt, à laFaune et aux Parcs, M. Pierre Corbeil sont heureux d’annoncer l’adoption duProgramme d’attribution des terres du domaine de l’Etat sous aménagementforestier ayant pour fins une bleuetière. « Nous voulons favoriser la production de bleuets sur 5 000 hectares en permettant l’aménagement de bleuetières de type forêt/bleuet sur des terres du domaine de l’Etat déjà sous aménagement forestier. Il s’agit en fait de réaliser une gestion intégrée denos ressources et de favoriser la cohabitation d’un usage agricole et d’unusage forestier sur un même territoire, et ce, dans une perspective dedéveloppement durable », a précisé le ministre Hamad.

Le concept forêt/bleuet consiste à aménager des bleuetières par bandesd’environ 60 mètres de largeur, séparées par des corridors boisés d’environ 42mètres de largeur où est pratiqué un aménagement forestier intensif.

Modalités d’attribution
Les modalités d’attribution du programme accordent une priorité auxdemandes d’agrandissement et de consolidation des bleuetières existantes, afinde permettre aux producteurs d’atteindre le seuil d’une unité viable deproduction d’environ 200 hectares.

Pour chaque terre offerte en location, le Ministère lancera un appel depropositions. Les propositions seront évaluées selon un système de pointagequi tiendra compte des quatre critères suivants : la taille de l’entreprise dusoumissionnaire, la taille de l’entreprise à la suite de l’éventuelleattribution, l’agrandissement et la consolidation des bleuetières dusoumissionnaire, et l’impact du projet du soumissionnaire sur le planrégional. Le pointage le plus élevé déterminera le choix du soumissionnaireretenu. Les propositions des soumissionnaires devront être accompagnées d’unplan d’affaires. Des renseignements complémentaires sont disponibles dans lesite du Ministère à l’adresse www.mrnfp.gouv.qc.ca/territoire/bleuetieres .

Activités préalables aux appels de propositions
Le ministère des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs (MRNFP)doit, préalablement aux appels de propositions, identifier, en collaborationavec le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation duQuébec (MAPAQ), les territoires qui offrent un potentiel pour la culture dubleuet. Une consultation sur le choix des sites potentiels est réalisée auprèsdes ministères et organismes du milieu afin de déterminer de façon précise lessites qui feront l’objet des appels de propositions. Les analyses devalidation de terrain seront réalisées lors de la prochaine saison devégétation, soit à la fin du printemps.

Le MRNFP a déjà complété une partie importante de cette procédure dansles régions de la Mauricie, du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord.

« Ce concept forêt/bleuet respecte les droits consentis aux industrielsforestiers et permet la cohabitation de deux usages sur un même territoire.C’est un bel exemple du multiusage qu’offre le territoire public. A mon sens,il faut encourager ce genre d’initiative qui favorise plusieurs typesd’activités économiques tout en privilégiant un aménagement harmonieux etdurable de nos richesses naturelles », a soutenu le ministre Corbeil.

Ce programme découle des recommandations du rapport du Comitéinterministériel sur la contribution des terres du domaine de l’Etat audéveloppement de l’industrie du bleuet, qui proposait des modalités permettantune présence accrue des bleuetières sur les terres publiques du Québec.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère des Ressources Naturelles du Québec
http://www.mrn.gouv.qc.ca/

Commentaires