Conférence nationale de jugement de Holstein Canada

Brantford (Ontario), 25 juillet 2002 – Holstein Canada appuie avec vigueur la tenue d’expositions et d’activités de jugement d’animaux au Canada. Dans cet ordre d’idées, une conférence nationale de jugement se tient à tous les trois ou quatre ans, où se réunissent quelque 55 des meilleurs juges du Canada. Quelques-uns des objectifs de cette rencontre: développer les habiletés des juges à voir les animaux de la même façon, atteindre une homogénéité dans la façon dont les animaux sont perçus, et offrir aux juges de la pratique dans la façon de donner leurs justifications, tant au plan descriptif que comparatif. Ces objectifs, comme l’ont mentionné les juges participants, représentent un avantage dans leurs assignations de jugement, au Canada et à l’étranger.

Des juges de toutes les sections du pays étaient présents les 2 et 3 juillet à la cinquième Conférence nationale de jugement de Holstein Canada tenue à Woodstock, en Ontario. La première journée a été passée en ateliers et en poupes de discussion sur des préoccupations actuelles. Le deuxième jour, les juges ont grandement apprécié la session pratique de jugement tenue à la ferme Karnvilla de Doug et Dean Kam. Après chaque imposante classe, mais « plaçable », les juges ont donné individuellement leurs justifications pour appuyer leurs classements.

Les sujets des ateliers, dirigés par le président du Comité, Robert Medwell, de Rockwood, Ont., ont reçu un accueil favorable. Selon les juges, un des buts originaux des expositions, soit l’amélioration de la race, demeure encore d’actualité. Il y a eu aussi unanimité à l’effet que la production laitière est la plus importante composante au sein de l’industrie et que les juges devraient choisir des gagnantes capables d’évoluer avec succès dans toute entreprise laitière, sans traitement préférentiel.

Les participants à la conférence ont aussi fait leurs commentaires sur les ébauches de la Convention standard de l’exposant, de la Déclaration standard des préparateurs et de la Procédure standard pour la surveillance du Code d’éthique, commentaires qui seront acheminés au conseil d’administration de Holstein Canada pour étude.

Les participants en sont venus à un consensus sur plusieurs sujets, incluant la responsabilité qu’ont les juges de classer tout animal dans l’arène, même s’il est présenté incorrectement. Tous ont également convenu que les propriétaires d’animaux sont responsables en bout de ligne de leurs animaux et des actions de leurs préparateurs. La qualité, plutôt que la taille, doit demeurer le facteur clé pour placer les animaux lors des expositions. On fera part à tous les juges canadiens des commentaires recueillis et des conclusions afin qu’ils en prennent connaissance.

Les questions et commentaires peuvent être acheminés directement à M. Robert Medwell par téléphone (519-855-4147), télécopieur (519-855-6199) ou courriel à [email protected]

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Holstein Canada

http://www.holstein.ca/

Commentaires