Costco délaisse les producteurs maraîchers du Québec

Montréal (Québec), 2 septembre 2002 – L’Association des jardiniers maraîchers du Québec (AJMQ), qui représente la grande majorité des producteurs québécois de fruits et légumes dénonce vivement l’attitude du géant américain Costco qui approvisionne ses 14 magasins-entrepôts du Québec en légumes provenant des États-Unis et de l’Ontario, alors que la production québécoise tourne à plein régime.

Rappelons qu’en février dernier, lorsque Costco transféra tous les achats pour ses
magasins-entrepôts à Ottawa, et non plus à son siège social de Laval, l’AJMQ,
accompagné d’un représentant du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de
l’Alimentation du Québec, avaient rencontré la direction de Costco afin de s’assurer que
l’entreprise continuerait d’approvisionner ses magasins en fruits et légumes frais du
Québec. La responsable des achats et le directeur des opérations de Costco avaient
alors affirmé à l’AJMQ et au ministère que les objectifs de l’entreprise étaient toujours les mêmes, soit d’encourager la production locale, considérant la qualité des produits et le sens d’entrepreneurship québécois. De plus, ils avaient exprimé leur intention de visiter des producteurs du Québec aux mois de juin et d’août afin d’assurer

l’approvisionnement. La centralisation des achats à Ottawa ne devait donc avoir aucune
répercussion négative pour les producteurs québécois.

Or la réalité démontre le contraire. Une visite effectuée la semaine dernière dans les magasins-entrepôts du Québec, a permis de constater certains faits troublants. En voici quelques-uns :

  • Les pommes de terre blanches et rouges, d’origine américaine, sont de plus ensachées et expédiées au Québec par un emballeur ontarien;
  • Les pommes de terre « grelots », d’origine canadienne, sont ensachées en Ontario;
  • Les carottes qui étaient sur les tablettes jeudi le 29 août 2002 étaient d’origine américaine et selon des renseignements reçus, les approvisionnements prévus pour cette semaine proviendraient également de l’extérieur du Québec;
  • Les tomates de serre sont de l’Ontario.

    Il est à noter que la carotte s’avère notre deuxième production maraîchère en importance, et que le Québec en est l’un des principaux exportateurs en Amérique du Nord.

    Dur coup pour les producteurs québécois

    La nouvelle politique d’achat de Costco affecte ainsi plusieurs producteurs québécois et cette situation déplorable a débuté au mois de janvier dernier alors que Costco a cessé d’acheter certains légumes québécois beaucoup plus tôt que prévu.

    « A la lumière des récents événements, il est évident que le scénario de Costco n’était que fumisterie et que les représentants de l’entreprise n’ont pas respecté la parole donnée », déclare André Turenne, directeur général de l’AJMQ. « Ils ne démontrent aucun respect envers les fournisseurs maraîchers du Québec pourtant facilement en mesure de combler les besoins et les exigences de Costco, tant en termes de qualité qu’en termes de quantité », ajoute-t-il.

    Si le Québec est en mesure d’exporter pour plus de 80 millions de fruits et légumes frais à l’étranger, nous sommes certes en mesure d’approvisionner 14 succursales.

    L’AJMQ tient également à rappeler aux dirigeants de Costco que non seulement ils portent, en toute connaissance de cause, un dur coup à l’économie du secteur maraîcher mais que, du même souffle, ils ne respectent pas les milliers de Québécois et Québécoises qui fréquentent chaque semaine leurs magasins-entrepôts.

    Cette situation est intolérable et l’AJMQ demande à la Direction de Costco de revoir immédiatement la situation, d’accorder son appui aux producteurs et emballeurs du Québec selon la politique normale et légitime appliquée par toutes les grandes chaînes d’alimentation opérant au Québec.

    Commentaires