Création de solides collectivités urbaines et rurales

Guelph (Ontario), 11 février 2003 – L’honorable Andy Mitchell, secrétaire d’État (Développement rural) (Initiative fédérale du développement économique du Nord de l’Ontario) a tenu à Guelph, en Ontario, une assemblée publique sur le thème Bâtir de solides collectivités urbaines et rurales, le 7 février 2003.

L’assemblée publique a servi de tribune aux membres des collectivités locales et environnantes pour discuter des façons dont les Canadiens ruraux et urbains peuvent s’employer ensemble à améliorer la qualité de vie de tous les Canadiens. La réunion a pris la forme d’une séance de questions et de réponses où les participants ont eu la chance de s’adresser à M. Mitchell et aux panélistes, M. Bill Winegard et Mme Mary Robertson Lacroix. Les discussions ont porté surtout sur les contributions des collectivités urbaines envers les régions rurales, ainsi que de la contribution des collectivités rurales envers les zones urbaines et de l’importance d’instaurer une collaboration entre les deux collectivités.

« Il est manifeste que la prospérité du Canada ne sera assurée que si ses deux composantes, rurale et urbaine, sont solides, a déclaré M. Mitchell. Cependant, il est également important, comme nous l’ont dit les participants à cette assemblée, de faire connaître à nos voisins des régions urbaines l’importance du Canada rural pour le bien-être économique et social du pays. »

L’assemblée publique, qui a eu lieu à l’Arboretum de l’Université de Guelph, a attiré 80 personnes de Guelph et des collectivités environnantes. M. Mitchell, M. Winegard et Mme Robertson Lacroix ont établi une interaction avec l’auditoire en répondant aux questions, en écoutant les commentaires et en échangeant leurs points de vue.

Des jeunes ont participé à l’assemblée en parlant du rôle clé qu’ils jouent dans l’avenir de leurs collectivités. Une jeune participante a témoigné de l’enthousiasme dont fait preuve la jeunesse, mais a déploré le fait que des barrières empêchent les jeunes d’avoir de l’influence sur le processus décisionnel des collectivités. M. Mitchell et les panélistes ont convenu qu’il existait un fossé à combler entre les jeunes et les chefs de file adultes des petites collectivités rurales.

Parmi les autres sujets de discussion, mentionnons l’élimination des barrières entre le Canada urbain et le Canada rural, l’infrastructure, l’immigration vers les zones urbaines et rurales, le mouvement de la population vers les zones urbaines, et le soutien et les programmes gouvernementaux.

M. Mitchell s’est engagé à ce qu’un résumé des discussions de l’assemblée publique soit affiché sur le site Web du Partenariat rural canadien en moins de 60 jours ouvrables.

Il s’agissait de la troisième assemblée publique dans le cadre du Dialogue rural dans l’ensemble du pays. Cinq assemblées de ce genre doivent avoir lieu en tout. Le Dialogue mise sur les commentaires des 15 000 Canadiens qui ont saisi l’occasion d’aider le gouvernement du Canada à comprendre les questions locales et régionales et à y réagir depuis 1998. Ces commentaires ont aidé à façonner le plan de travail du gouvernement du Canada sur les collectivités rurales.

« Nos collectivités sont aux prises avec de nombreux défis qui souvent nécessitent des solutions uniques et novatrices, a déclaré M. Mitchell. Le gouvernement du Canada s’est engagé à trouver des façons de relever ces défis. L’une des priorités est de fournir les outils qui aideront les résidents du Canada rural à bâtir des collectivités solides et viables. »

De l’avis des participants, l’assemblée publique a été une étape importante vers une meilleure compréhension entre collectivités rurales et urbaines, et la poursuite de ce dialogue aidera à cerner les possibilités de collaboration entre les deux collectivités dans leur intérêt mutuel.

Les assemblées publiques précédentes ont eu lieu à Middle Musquodoboit, en Nouvelle-Écosse, et à Edmonton, en Alberta. La prochaine réunion aura lieu à Sainte-Anne-de-Bellevue (Québec), le 20 février 2003.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Partenariat rural canadien
http://www.rural.gc.ca

Commentaires