Des condos ou une terre cultivée ?

Le déboisement a-t-il un effet sur la pollinisation ou sur la production de sirop ? Devrait-on privilégier le développement immobilier au détriment des boisés et des terres agricoles ? Un nouvel outil permettra aux décideurs d’y voir plus clair.

Développé par des chercheurs de l’Université McGill, cet outil s’inspirera d’un projet-pilote mené dans la MRC de la Vallée-du-Richelieu. L’objectif est «d’aider les municipalités et les autorités régionales à protéger la biodiversité et les services écologiques dont ils bénéficient actuellement, tout en faisant face aux changements climatiques».

Plusieurs aspects agricoles ont été considérés lors du projet-pilote.

Les chercheurs ont mesuré l’impact de la destruction des boisés sur la pollinisation des vergers considérant le fait que les abeilles font leur nid dans les arbres.

Ils ont également évalué l’impact du déboisement sur les érables et sont arrivés à la conclusion que les îlots forestiers de plus grande  taille aurait une influence positive sur la quantité de sirop d’érable produite.

Pour en savoir plus :

Commentaires