Des cultures du nord de l’Afghanistan menacées par des criquets

Kaboul (Afghanistan), 6 mai 2002 – Au moins deux tiers des cultures du nord de l’Afghanistan, grenier à blé du pays, sont actuellement menacées par des millions de criquets qui ont déjà détruit des milliers d’hectares.

« C’est une situation très inquiétante, (les criquets) menacent au moins deux tiers de la production des cultures. Cela aura un impact énorme sur la vie des personnes de la région », a déclaré à l’AFP le porte-parole de l’ONU, Manoel de Almeida e Silva, un porte-parole des Nations unies.

« La province de Baghlan est la plus affectée. Dans le nord de la province, des agriculteurs ont perdu 40% des récoltes. Des récoltes ont également été totalement détruites dans diverses parties de la province de Samangan », a dit à l’AFP une porte-parole des Nations unies, Rebecca Richards.

« Les dégâts sont inévitables, mais la FAO estime contrôler la situation », a-t-elle ajouté.

L’organisation pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) a lancé un programme de lutte contre les criquets en coopération avec des Organisations non gouvernementales (ONG) et le ministère afghan de l’Agriculture. Plusieurs milliers de litres de pesticides ont déjà été pulvérisés sur les cultures pour les protéger.

Les provinces de Kunduz, Balkh et Faryab ont également été touchées.

Ces cinq provinces sont régulièrement victimes des criquets, mais Mlle Richards souligne que cette année « est la pire depuis 30 ans ».

Source : AFP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)

http://www.fao.org

Commentaires