Deux dirigeants de AGCO Corp meurent dans un écrasement

Géorgie (États-Unis), 4 janvier 2002 – Deux dirigeants du fabricant de matériel agricole AGCO Corp. et trois membres d’équipage ont perdu la vie lors de l’écrasement d’un jet privé de marque Challenger au moment de son décollage en Angleterre.

L’appareil, un bimoteur fabriqué par Canadair, une division du troisième avionneur civil mondial, Bombardier Inc., quittait l’aéroport de Birmingham en direction des États-Unis lorsqu’une de ses ailes aurait touché le sol, ont indiqué les autorités britanniques et des témoins.

L’avion se serait ensuite retourné sur lui-même et aurait pris en feu avant de s’écraser au sol et d’exploser vers 12h07 GMT, ont ajouté les témoins.

AGCO a indiqué que son président et chef de la direction, John Shumejda, ainsi que le vice-président principal aux ventes et au marketing, Ed Swingle, étaient au nombre des victimes. La compagnie n’était pas immédiatement disponible pour fournir de plus amples détails.

Un porte-parole de l’aéroport de Birmingham a indiqué que le Challenger, un appareil pouvant transporter 20 personnes, était possiblement en direction de Bangor, dans l’État du Maine, où il est immatriculé.

Bombardier a émis un communiqué pour préciser que l’avion avait été mis en service en 1999 et volait sous la bannière d’Epps Aviation, une compagnie aérienne privée aux États-Unis.

La compagnie montréalaise collabore avec les enquêteurs américains et britanniques.

Source : Reuters

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agco Corporation

http://www.agcocorp.com/

Commentaires