Discours du ministre fédéral lors du Family Farm Tribute

OTTAWA, le 18 janvier 2000 – Voici le texte d’une déclaration qu’a faite le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, aujourd’hui.







Il y a presque 280 000 exploitations agricoles au Canada et le revenu de près de deux millions de personnes provient de cette industrie.


« Je tiens à remercier personnellement les organisateurs de l’événement Family Farm Tribute, qui a eu lieu dimanche à Toronto, ainsi que toutes les personnes qui y ont participé. Cet événement a aidé à sensibiliser tous les Canadiens au rôle important que jouent les familles agricoles dans notre société.

« Même si les Canadiens connaissent la provenance de leur pain et de leur lait, ils doivent également comprendre ce que cela implique que d’être un agriculteur ou un membre d’une famille agricole : l’engagement émotionnel et financier, et les longues heures de travail.

« L’agriculture a longtemps été la colonne vertébrale de ce pays et continue d’être une force économique importante. Il y a presque 280 000 exploitations agricoles au Canada et le revenu de près de deux millions de personnes provient de cette industrie. C’est un secteur qui peut prétendre à un avenir prometteur puisque les ventes à l’exportation génèrent déjà 23 milliards de dollars annuellement et le marché de consommation intérieur produit pour sa part 95 milliards de dollars de revenus.

« Le gouvernement du Canada reconnaît ce rôle. C’est la raison pour laquelle le gouvernement du Canada a annoncé qu’il dépensera, au cours des deux prochaines années, une somme additionnelle pouvant atteindre jusqu’à 1 milliard de dollars qui vient s’ajouter aux 600 millions de dollars que le gouvernement fédéral investit déjà chaque année dans les programmes de protection du revenu. Cette aide permettra aux producteurs canadiens de faire face aux difficultés liées à une importante baisse de revenu provoquée par les intempéries ou les fluctuations du marché des produits.

« Les ministres des gouvernements fédéral et provinciaux ont mandaté leurs hauts fonctionnaires de travailler à l’élaboration d’options dans le cadre d’un nouveau programme qui répondra à ceux qui en ont besoin.

« En outre, le gouvernement du Canada mettra en place un nouveau programme d’avances de fonds dans le cadre duquel des prêts sans intérêt totalisant plus de 1 milliard de dollars seront offerts au printemps, c’est-à-dire avant les semis. Chaque agriculteur pourra ainsi obtenir un prêt sans intérêt d’au plus 20 000 dollars qui l’aidera à planter ses cultures.

« Du même coup, nous continuerons de travailler en collaboration avec les provinces et les dirigeants agricoles afin de trouver des façons de mieux répartir l’enveloppe annuelle de 600 millions de dollars consacrée à la protection du revenu. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires