DuPont Canada affiche des ventes record au troisième trimestre

Mississauga (Ontario), 24 octobre 2002 – DuPont Canada Inc. (Bourse de Toronto : DUP.A), une entreprise diversifiée de haute technicité, a annoncé ses résultats du troisième trimestre clos le 30 septembre 2002.

Examen financier
Les ventes se sont chiffrées au montant record de 618 millions de dollars
au troisième trimestre, en hausse de 92 millions de dollars ou 18 % par
rapport à l’an dernier. Ce total inclut une somme de 73 millions de dollars au
titre des ventes de Liqui-Box Corporation au cours des quatre mois qui ont

suivi son acquisition le 31 mai 2002. Si des données comparables étaient
utilisées (sans tenir compte de l’apport de Liqui Box), les ventes ont
augmenté de 4 % par rapport au troisième trimestre record de l’an dernier, en
raison principalement du volume.

Les ventes intérieures ont totalisé 250 millions de dollars, en hausse de
3 millions de dollars ou 1 %, alors que les ventes à l’exportation se sont
élevées à 368 millions de dollars, progressant de 89 millions de dollars ou
32 % (découlant en bonne partie de l’intégration des résultats de Liqui-Box).

Le segment Polymères et pellicules de spécialité a réalisé des ventes de
180 millions de dollars, en hausse de 85 millions de dollars ou 89 % par
rapport à 2001 (12 % comparativement à l’an dernier si l’on ne tient pas
compte de l’apport de Liqui-Box). Le segment Revêtements haute performance et
polymères a enregistré un chiffre d’affaires de 142 millions de dollars, soit

18 millions de dollars ou 15 % de plus que l’an dernier. Les ventes du segment
Fibres de spécialité ont été de 50 millions de dollars, ce qui représente une
baisse de 5 millions de dollars ou 9 % comparativement à 2001. Le segment
Entreprise du nylon a enregistré un chiffre d’affaires de 196 millions de
dollars, soit 4 millions de dollars ou 2 % de moins que l’an dernier. Le
segment Matières de spécialité a affiché des ventes de 54 millions de dollars,
soit 1 million de dollars ou 2 % de moins qu’en 2001.

« Nous sommes très satisfaits des résultats du troisième trimestre et du
rendement de notre portefeuille d’entreprises, y compris l’apport de Liqui-
Box, déclare Dave Colcleugh, président du Conseil, président et chef de la
direction de DuPont Canada Inc. Nous poursuivrons nos efforts pour consolider
notre portefeuille d’entreprises et intensifier notre présence sur les marchés

mondiaux. L’acquisition et l’intégration de Liqui-Box sont au coeur de ces
efforts et constituent un élément clé de notre stratégie de croissance
durable. »

Les marges bénéficiaires variables sur les produits fabriqués en
pourcentage du chiffre d’affaires se sont améliorées de 6 % par rapport au
troisième trimestre de 2001, mais ont baissé de 1 % par rapport au deuxième
trimestre de 2002.

Au troisième trimestre, le bénéfice net s’est chiffré à 61,9 millions de
dollars, ou 0,22 $ l’action, comparativement à 54,6 millions de dollars, ou
0,20 $ l’action l’an dernier, ce qui représente une augmentation de 13 %. Le
bénéfice dilué par action est passé de 0,20 $ à 0,22 $.

Le taux d’imposition effectif pour le trimestre s’est établi à 32,5 %,
contre 35 % en 2001.

La société fait état des conséquences pro forma de la rémunération à base
d’actions sur le bénéfice par action dans une note afférente à ses états
financiers, conformément aux recommandations de l’Institut canadien des
comptables agréés. Comme le décrit plus en détail la note 1 afférente aux
états financiers ci-jointe, si la rémunération à base d’actions avait été
passée comme une charge dans les états financiers au cours du trimestre, les
conséquences sur le bénéfice par action auraient été négligeables et le
bénéfice par action depuis le début de l’exercice aurait été réduit de un
cent.

Depuis le début de l’exercice, le chiffre d’affaires s’est établi à
1 881 millions de dollars, soit 173 millions de dollars ou 10 % de plus qu’en
2001. Le bénéfice net s’est chiffré à 193 millions de dollars, en hausse de
17,1 millions de dollars ou 10 %. Le bénéfice par action en circulation a
augmenté de 0,06 $ pour atteindre 0,69 $, tandis que le bénéfice dilué par
action s’est établi à 0,69 $, contre 0,63 $ en 2001.

Eléments à signaler

Intégration de liqui-box
L’intégration complète de Liqui-Box Corporation aux activités de DuPont
Canada s’est poursuivie sur plusieurs fronts. Une nouvelle équipe commerciale
mondiale a été formée, misant sur les atouts de Les technologies d’emballage
Enhance inc., de Liqui-Box et de notre société mère, E.I. DuPont. Le processus
visant à optimiser la synergie entre Enhance et Liqui-Box, défini lors de
l’acquisition, est aussi en cours et offre des avantages sur les plans de la
réduction des coûts et des relations avec la clientèle. Ce processus n’a pas
donné lieu à des mises à pied importantes. Comme on s’y attendait, depuis son
acquisition il y a quatre mois, Liqui-Box Corporation s’est avérée un ajout
rentable pour DuPont Canada.

Changements au conseil d’administration
Mathieu Vrijsen, président de DuPont Europe, Moyen Orient et Afrique, a
été élu au Conseil d’administration de DuPont Canada lors de la réunion du
conseil d’août dernier. M. Vrijsen s’est joint à DuPont en 1973 aux Pays-Bas.
Il a occupé divers postes de cadre supérieur dans les domaines de la
fabrication, du marketing et de la planification en Europe et aux Etats-Unis
et au sein des ressources humaines du groupe mondial. John P. Jessup, vice-
président – Finances et contrôleur de E.I. du Pont de Nemours and Company, a
quitté son poste au Conseil pendant le trimestre.

Transformation du groupe mondial DuPont
Nous poursuivons nos efforts visant à établir la présence de DuPont
Canada dans le cadre de la transformation du groupe mondial DuPont en ce qui
concerne DuPont Textiles and Interiors (DTI) DuPont. Les représentants de E.I.
du Pont, de DTI et d’autres parties intéressées, y compris un comité spécial
du Conseil d’administration de DuPont Canada formé dans ce but, ont amorcé un
dialogue soutenu. Ce processus vise à en arriver, avant la fin de l’année, à
une démarche qui sera tout autant avantageuse pour DuPont Canada que pour les
autres parties intéressées, tout en respectant le calendrier et les attentes
du groupe mondial DuPont et de DTI.

Lancement du nouveau site internet
En août dernier, DuPont Canada lançait une nouvelle version de son site
Internet. Le site mis à jour offre une nouvelle présentation, un contenu accru
et de meilleures facilités de navigation. Notons en particulier la section sur
les relations avec les investisseurs qui a été augmentée et qui comporte des
caractéristiques améliorées. La nouvelle adresse du site est
www.ca.dupont.com. D’autres nouvelles caractéristiques et mises à jour sont
prévues dans les mois à venir.

Analyse par la direction de l’état des résultats

Entreprise de nylon
Les excellents résultats de l’unité Système de couvre sols ont largement
contribué aux ventes du troisième trimestre du segment Entreprise du nylon qui
se sont élevées à 196 millions de dollars. Malgré cela, le segment dans son
ensemble a accusé un recul de 4 millions de dollars ou 2 % par rapport à 2001.
Le bénéfice d’exploitation après impôts s’est établi à 25,9 millions de
dollars, en baisse de 6,3 millions de dollars ou 32 % relativement à l’an
dernier. Le segment a tiré profit d’un volume accru des ventes de produits
manufacturés et de coûts variables plus faibles. Les marges variables sur les
produits manufacturés se sont améliorées de 11 % par rapport au troisième
trimestre de 2001.

L’unité Systèmes de couvre sols a réalisé des ventes de 104 millions de
dollars au troisième trimestre, soit 12 millions de dollars ou 13 % de plus
qu’en 2001. La demande dans le secteur résidentiel et dans ceux de
l’automobile et des tapis est demeurée forte pendant tout le trimestre, alors
que le secteur commercial n’a montré aucun autre signe d’amélioration. L’unité
s’active à promouvoir la marque DuPont sur le marché canadien; elle a
d’ailleurs ouvert les premiers magasins de détail canadiens DuPont Flooring
Centre(MC) à Whitby, en Ontario, et à Edmonton, en Alberta. Ces centres sont
indépendants et offrent une gamme étendue de tapis de marque Stainmaster(MD)
de DuPont(MC). Ce secteur devrait présenter des résultats similaires au
quatrième trimestre.

L’unité Nylon de spécialité à usage industriel a enregistré des ventes de
57 millions de dollars, soit un résultat comparable à celui de l’an dernier.
En se fondant sur le rendement anticipé du secteur de l’automobile, l’unité
s’attend à enregistrer au quatrième trimestre une légère augmentation par
rapport aux résultats de 2001. On prévoit également une certaine croissance en
raison des ventes accrues dans la région de l’Asie Pacifique.

Deux importants facteurs ont entraîné des ventes de 25 millions de
dollars pour l’unité Produits intermédiaires du nylon, soit 11 millions de
dollars ou 30 % de moins que l’an dernier. L’unité a effectué sa fermeture
annuelle pour entretien en septembre (comparativement à octobre l’an dernier),
ce qui a eu pour effet de réduire le volume de production. De plus, on a
assisté à une modification de la composition de l’utilisation finale du
produit. Au quatrième trimestre, on prévoit des résultats inférieurs à ceux de
2001.

Bien qu’on ait assisté à une certaine consolidation saisonnière sur le
marché des maillots de bain, l’unité Fils de nylon textile a réalisé des
ventes de 9 millions de dollars, ce qui représente une baisse de 5 millions de
dollars ou 35 % par rapport à l’exercice précédent. L’unité devrait connaître
une faible amélioration au quatrième trimestre.

Revêtement haute performance et polymères
Au troisième trimestre, les ventes du segment Revêtement haute
performance et polymères ont atteint 142 millions de dollars, en hausse de
18 millions de dollars ou 15 % par rapport à 2001. Cette progression est
attribuable aux résultats positifs d’une année sur l’autre des unités
Polymères techniques et Revêtements haute performance. Le bénéfice
d’exploitation après impôts s’est établi à 15,1 millions de dollars, en
augmentation de 5,3 millions de dollars ou 54 % par rapport à l’exercice
précédent.

L’unité Polymères techniques a réalisé des ventes de 74 millions de
dollars, en hausse de 15 millions de dollars ou 25 % par rapport à l’an
dernier. Les installations de fabrication de Maitland et de Kingston de
l’unité fonctionnent toujours à plein régime, le gros de cette croissance
étant destiné aux ventes à l’exportation. La demande du secteur de
l’automobile a constitué un facteur clé qui devrait se poursuivre au quatrième
trimestre.

Les deux composantes de l’unité Revêtements haute performance ont
également enregistré des ventes accrues par rapport à l’an dernier. Au total,
l’unité a réalisé un chiffre d’affaires de 59 millions de dollars, soit
4 millions de dollars ou 7 % de plus qu’en 2001.

La composante Constructeurs automobiles a enregistré des ventes de
32 millions de dollars, soit une hausse de 2 millions de dollars ou 7 % par
rapport à l’an dernier. La demande du marché (qui comprend les constructeurs
de véhicules et les fournisseurs de pièces) est demeurée stable. On prévoit
des résultats similaires au quatrième trimestre.

La composante Peintures carrosserie a atteint des ventes de 27 millions
de dollars, soit 2 millions de dollars ou 7 % de plus qu’en 2001. Le secteur
des véhicules poids lourd (y compris les camions et les véhicules agricoles) a
grandement contribué à la croissance de l’unité. Cette dernière s’attend à ce
que l’augmentation des prix dans le secteur de la réparation lui permette de
continuer à obtenir des résultats supérieurs à ceux de 2001 jusqu’à la fin de
l’exercice.

Les unités Elastomères et Autres polymères ont réalisé des ventes de
9 millions de dollars.

Fibres de spécialité
Au troisième trimestre, le segment Fibres de spécialité a enregistré des
ventes de 50 millions de dollars, soit 5 millions de dollars ou 9 % de moins
qu’en 2001. Le bénéfice d’exploitation après impôts s’est établi à
6,1 millions de dollars, en baisse de 1,1 million de dollars ou 16 % par
rapport à l’an dernier.

L’unité Lycra(MD) a réalisé des ventes de 24 millions de dollars, soit
3 millions de dollars ou 11 % de moins qu’en 2001, en raison principalement de
la baisse des revenus d’exportation et, à un moindre degré, des ventes
intérieures. L’unité ne prévoit pas de changement au cours du prochain
trimestre et s’attendrait à une chute modérée sur le marché des soins
d’hygiène personnelle.

Les ventes trimestrielles de l’unité Systèmes de fibres haute technologie
ont atteint 18 millions de dollars, ce qui représente une diminution de
2 millions de dollars ou 12 % comparativement à l’an dernier. Ce recul est
attribuable à la faiblesse du secteur des vêtements thermiques, vigoureux l’an
dernier, qui a recours à la fibre Nomex(MD) pour la confection de vêtements
ignifuges utilisés dans l’industrie et les services d’incendie. Ce marché
devrait demeurer faible au quatrième trimestre.

L’unité Non-tissés a atteint des ventes de 5 millions de dollars, en
hausse de 5 % par rapport à 2001 en raison de la forte demande à l’égard des
revêtements Tyvek(MD) HomeWrap(MD), dont se sert le secteur de la construction
comme membrane d’intempérisation protectrice pour les bâtiments résidentiels
et commerciaux.

L’unité Dacron(MD) a enregistré des ventes de 3 millions de dollars, qui
sont demeurées pratiquement inchangées par rapport à l’an dernier.

Matières de spécialité
Les ventes du segment Matières de spécialité ont atteint 54 millions de
dollars, soit un recul de 1 million de dollars ou 2 % par rapport au troisième
trimestre de 2001. Le bénéfice d’exploitation après impôts a reculé de
3,6 millions de dollars comparativement à l’an dernier.

L’unité Titanium Technologies (anciennement Pigments blancs) a affiché un
chiffre d’affaires de 25 millions de dollars, soit 1 million de dollars ou 2 %
de moins qu’en 2001. L’unité poursuit sa mise en application d’une
augmentation des prix et s’attend à ce que ses résultats demeurent
sensiblement les mêmes que ceux de l’exercice précédent.

Les ventes de l’unité Produits fluorés ont atteint 17 millions de
dollars, en baisse de 3 millions de dollars ou 14 % par rapport à l’an
dernier, en raison principalement d’une chute des expéditions vers l’Europe.
Grâce à un été chaud, l’unité a tiré profit de fortes ventes dans le secteur
des climatiseurs. Les résultats du quatrième trimestre devraient également
être inférieurs à ceux de 2001.

L’unité Solutions chimiques a affiché des ventes de 8 millions de
dollars, représentant une augmentation de 3 % par rapport à 2001. Les produits
spéciaux de l’unité, notamment ceux qui servent à la purification de l’eau
dans l’industrie alimentaire, ont contribué à ce résultat positif. Les fortes
ventes de lubrifiants haute performance Krytox(MD) à un important fabricant de
roulements pour l’automobile ont aussi donné un coup de fouet aux ventes.
Cette tendance positive devrait se poursuivre au cours du prochain trimestre.

Polymères et pellicules de spécialité
Quatre mois de revenus faisant suite à l’acquisition de Liqui-Box ont
permis au segment Polymères et pellicules de spécialité de réaliser des ventes
de 180 millions de dollars au troisième trimestre, ce qui représente
85 millions de dollars ou 89 % de plus que l’an dernier. Le bénéfice
d’exploitation après impôts de 10,9 millions de dollars a progressé de
6,9 millions de dollars ou 171 % comparativement à 2001.

Les ventes combinées de l’unité composée de Les technologies d’emballage
Enhance Inc. et de Liqui-Box Corporation se sont chiffrées à 112 millions de
dollars, en hausse de 77 millions de dollars ou 226 % par rapport à 2001. Ce
gain résulte en grande partie des revenus additionnels de juin à septembre de
Liqui-Box, dont DuPont Canada a fait l’acquisition le 31 mai dernier. L’unité
a mis sur pied un programme d’intégration complet qui a donné de bons
résultats dans tous les secteurs d’activités.

Les ventes de l’unité Polymères modifiés se sont chiffrées à 39 millions
de dollars, affichant une progression de 3 millions de dollars ou 9 % par
rapport à l’exercice précédent. L’installation de fabrication de Sarnia
fonctionne à haut régime afin de répondre à la demande vigoureuse, en
provenance principalement du secteur de l’emballage des aliments. Cette forte
demande devrait se poursuivre tout au long du quatrième trimestre.

Les ventes de l’unité Emballages et polymères industriels, de l’ordre de
11 millions de dollars, ont chuté de 5 % par rapport à 2001.

L’unité Butacite(MD) a enregistré des ventes totalisant 8 millions de
dollars, soit 1 million de dollars ou 22 % de plus que l’exercice précédent.
Cette unité a reconquis une certaine part du marché et s’attend à ce que les
ventes suivent l’évolution du secteur américain de l’automobile.

L’unité iTechnologies a enregistré des ventes de 7 millions de dollars,
en hausse de 2 millions de dollars ou 53 % au regard de 2001. Cette croissance
est principalement attribuable à une entente de distribution élargie des
produits de tirage d’épreuves de DuPont.

L’unité Zodiaq(MD), dont les produits sont fabriqués à Thetford Mines, au
Québec, a enregistré des ventes de 4 millions de dollars, soit une hausse de
1 million de dollars comparativement à l’exercice précédent.

Bilan
Notre bilan consolidé demeure solide, n’affichant aucune dette et l’actif
total ayant progressé de 18 millions de dollars ou 1 % au cours du trimestre
pour se situer à 2 470 millions de dollars.

Les comptes clients ont accusé une baisse de 117 millions de dollars pour
se chiffrer à 449 millions de dollars au cours du trimestre et ont connu une
hausse de 10 millions de dollars par rapport à septembre de l’an dernier. La
baisse dénotée au cours du trimestre est attribuable au recouvrement normal
des comptes de l’unité Produits agricoles. Le délai moyen de recouvrement des
comptes clients a diminué de cinq jours pour s’établir à 61 jours au cours du
trimestre et d’une journée depuis septembre de l’exercice précédent.

Les stocks ont augmenté de 18 millions de dollars pour s’établir à
262 millions de dollars au cours du trimestre. La durée des stocks est passée
à 62 jours, en hausse de 16 jours depuis juin dernier, en raison
principalement d’un retour à la normale des niveaux de stock des unités du
segment Entreprise du nylon, et en baisse de six jours depuis septembre 2001.

Flux de trésorerie
Les flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation ont atteint
210 millions de dollars au troisième trimestre, comparativement à 133 millions
de dollars à la même période l’an dernier. Ce résultat fait état d’une
diminution des comptes débiteurs et des effets à recevoir.

Perspectives
En règle générale, l’économie canadienne devrait demeurer vigoureuse.
Certains s’inquiètent d’un ralentissement possible de l’économie américaine et
des répercussions que cela pourrait avoir sur les secteurs clés de
l’automobile et du logement. La présence de plus en plus grande de DuPont
Canada dans le secteur de l’alimentation et l’importance concertée qu’on porte
à la gestion par processus pour freiner les coûts devraient aider la société à
surmonter tout ramollissement du climat des affaires. Comme la plupart des
entreprises, nous nous préoccupons des répercussions d’un conflit au Moyen
Orient, en ce qui concerne particulièrement le prix du pétrole et le climat
des affaires dans son ensemble. En conséquence, il règne en ce moment un
espoir nourri selon lequel les résultats du quatrième trimestre dans leur
ensemble seront supérieurs à ceux du même trimestre l’an dernier.

DuPont Canada Inc. est une entreprise diversifiée de haute technicité qui
compte des clients partout au Canada et dans plus de 40 autres pays. La
société, dont le siège social est situé à Mississauga, offre ses produits et
services sur les marchés mondiaux par l’entremise d’un certain nombre de
filiales au Canada, aux Etats-Unis, au Mexique, en France, au Royaume-Uni et
en Inde. La société emploie 4 000 personnes. Pour obtenir de plus amples
renseignements sur DuPont Canada, veuillez consulter le site Web de la société.

Déclarations prospectives : Le présent communiqué de presse contient des
déclarations prospectives qui reposent sur les attentes, les estimés et les
projections actuels de la direction. Toutes les déclarations dans lesquelles
sont formulées des attentes ou des projections sur l’avenir, y compris les
déclarations sur la stratégie de croissance, la mise au point de nouveaux
produits, le positionnement sur le marché, les prévisions de dépenses et le
bilan financier de l’entreprise, constituent des déclarations prospectives.

Certaines de ces déclarations prospectives peuvent être identifiées par
l’emploi de termes comme « s’attendre », « prévoir », « planifier », « avoir
l’intention », « projeter », « indiquer » et autres expressions semblables. Ces
déclarations ne sont pas une garantie de rendement à venir et comportent
certains risques, ainsi que certaines incertitudes et hypothèses. De nombreux
facteurs, y compris ceux discutés plus en détail dans d’autres parties du
présent communiqué de presse et dans les documents pouvant être déposés auprès
de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario ou de la Bourse de
Toronto ainsi que d’autres organismes, pourraient faire varier les résultats
mentionnés. Ces facteurs comprennent, sans toutefois s’y limiter, les
modifications apportées aux lois, aux règlements et aux politiques, de même
que les changements aux conditions économiques, y compris l’inflation, les
taux d’intérêt et les taux de change, dans les pays où l’entreprise exerce ses
activités; les pressions concurrentielles, l’intégration réussie des
changements structurels, y compris les plans de restructuration, les
acquisitions, les dessaisissements et les alliances; le coût des matières
premières, la recherche et la mise au point de nouveaux produits, y compris
les homologations des organismes de réglementation et l’acceptation des
produits par le marché ainsi que le cycle saisonnier des ventes de produits
agricoles.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

DuPont Canada – Produits agricoles

http://www.dupont.ca/ag/

Commentaires