Et maintenant des pucerons dans la luzerne!!!

expert-fourrager-Brigitte Lapierre

*Les températures chaudes et sèches qui persistent cette saison mènent la vie dure aux luzernières : infestations de graminées annuelles et de chénopodes ou de moutardes dans les implantations, graminées fourragères qui ne poussent pas, peu de rendement en première coupe, etc.  Et voilà que maintenant, et oui, la présence de pucerons dans la luzerne!

St-Alexis, 8 juillet 2016, pucerons dans luzerne Source: Brigitte Lapierre, la Coop fédérée

St-Alexis, 8 juillet 2016, pucerons dans luzerne
Source: Brigitte Lapierre, la Coop fédérée

Les pucerons sont des petits insectes piqueurs qui causent des dommages à la luzerne en enlevant la sève des plantes. Les symptômes de l’alimentation du puceron sont les plants qui arrêtent de pousser, le flétrissement possible et le rabougrissement des feuilles pendant du temps chaud et sec.

St-Alexis, 8 juillet 2016, dommages causés par des pucerons dans la luzerne. Source: Brigitte Lapierre, la Coop fédérée

St-Alexis, 8 juillet 2016, dommages causés par des pucerons dans la luzerne.
Source: Brigitte Lapierre, la Coop fédérée

Bien que les pucerons sont capables de se reproduire à un nombre élevé dans un très court laps de temps, ils sont considérés comme un ravageur occasionnel de la luzerne.  Pourquoi? Parce qu’il y a beaucoup d’insectes naturels prédateurs et parasites qui contrôlent efficacement les pucerons. Les coccinelles, les larves de chrysope verte, les punaises de demoiselle et les guêpes parasites sont quelques-uns des importants ennemis naturels des pucerons.  Ils peuvent être responsables de la tenue des populations de pucerons en dessous des niveaux économiques.  Il y a aussi les fortes pluies qui « lavent » les pucerons des feuilles ainsi que les fauches qui assurent un certain contrôle de la population des pucerons.

Lorsque les populations de pucerons dépassent 100/coup de filet, le contrôle par insecticide peut être nécessaire, en particulier si les plantes montrent des signes de flétrissement. Lorsque les populations de pucerons atteignent ce seuil économique et que vous êtes à une semaine environ de la coupe, une récolte précoce est une excellente méthode de contrôle. Une régie de coupe fréquente est l’une des raisons pour lesquelles les populations de pucerons ne parviennent pas souvent à un nombre élevé.  Il ne faut pas s’alarmer mais être quand même aux aguets.  Jusqu’à présent, on pourra dire que 2016 nous apporte plusieurs défi quant à la production de fourrages

Articles connexes

 

*Texte rédigé par Brigitte Lapierre, agronome, conseillère spécialisée plantes fourragères, conservateur d’ensilage et céréales à La Coop fédérée, ainsi qu’en collaboration avec le Conseil québécois des plantes fourragères.

 

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires