Europe : les antibiotiques dans l’alimentation animale demeurent interdites

France, 11 septembre 2002 – Depuis des mois, Pfizer et Alpharma tentent d’assouplir la législation européenne sur l’utilisation des antibiotiques dans l’alimentation animale. Les groupes pharmaceutiques réclament la fin de l’interdiction, décidée en décembre 1998 par le Conseil agricole, et qui frappe le bacitracine-Zinc, le phosphate de tylosine, la spiramicyne et la virginiamycine.

Les ministres craignaient que ces substances utilisées comme activateurs de croissance ne provoquent des résistances aux antibiotiques chez les humains consommant les viandes issues des animaux ainsi nourris. S’estimant lourdement pénalisés dans une proportion de centaines de millions de dollars, Pfizer et Alpharma avaient attaqué cette décision. La Cour de Justice a estimé que «malgré l’incertitude qui pèse sur le lien entre l’utilisation de certains antibiotiques dans l’alimentation animale et la résistance que l’on observe chez les humains, l’interdiction ne paraît pas démesurée au regard des enjeux de santé publique». Les groupes pharmaceutiques ont deux mois pour introduire un ultime recours contre cette interdiction.

Source : Les Échos

Commentaires