Farmers Helping Farmers contribue au développement international

Ottawa (Ontario), 4 février 2003 – L’honorable Susan Whelan, ministre de la Coopération internationale, a remis le premier Prix d’excellence annuel Bill-McWhinney en développement international à Farmers Helping Farmers, de l’Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.), afin de souligner son projet d’entraide pour la laiterie de Wakulima, au Kenya.

« En décernant ce prix aujourd’hui, on reconnaît la contribution au développement international de M. Bill McWhinney, toute sa vie, a déclaré la ministre Whelan. M. McWhinney a tenu un rôle de fondateur dans la création du Service universitaire canadien outre-mer, appelé maintenant SUCO, et en a été l’un des premiers volontaires. On reconnaît également ses nombreuses années de service à l’ACDI. »

Le premier lauréat du Prix Bill-McWhinney, Farmers Helping Farmers, est un groupe de 50 volontaires de l’Île-du-Prince-Édouard qui réunit des agriculteurs, des universitaires et d’autres personnes qui possèdent différents intérêts et un savoir-faire technique dans les domaines du développement rural, de la production agricole, de l’élevage ainsi que de la transformation et de la commercialisation de cultures et de produits laitiers. L’organisation a vu le jour en 1980, et des échanges ont alors eu lieu entre des familles de l’Î.-P.-É. et du Kenya. Elle réalise aujourd’hui des initiatives de développement qui visent à améliorer l’économie rurale par des projets de collaboration auxquels participent à la fois des agriculteurs et des agricultrices du Kenya et du nord de la Tanzanie.

« Le projet d’entraide pour la laiterie de Wakulima est un modèle de développement au Kenya et un splendide exemple de Canadiens qui contribuent à rendre le monde meilleur, a ajouté la ministre Whelan. Le projet de laiterie a jeté des bases solides pour l’économie locale et pour le développement de compétences en gestion; il a élargi les possibilités d’emploi et accru le revenu de nombreuses familles. Le projet a également eu un effet favorable sur les citoyens de l’Î.-P.-É. en favorisant la vaste participation de nombreux volontaires, d’agriculteurs et d’associations professionnelles. »

Le projet d’entraide pour la laiterie de Wakulima a permis d’accroître le revenu dans le district de Nyeri, au Kenya. Cette initiative réussie montre comment l’aide apportée à un secteur vital de la collectivité peut contribuer à la prospérité et à la stabilité d’une société rurale. L’initiative a commencé par donner aux agriculteurs la formation requise pour exploiter une laiterie. La laiterie de Wakulima est maintenant exploitée de façon efficace; elle fournit un point de vente pour le lait produit sur les petites exploitations situées près du district de Nyeri et fait de ce district un modèle pour tout le pays. Grâce à un bac de refroidissement, les producteurs peuvent doubler la quantité de lait commercialisable. La laiterie comporte également un magasin de fourrage et un service d’insémination artificielle; et elle a acquis des véhicules pour recueillir le lait. On a ouvert un comptoir de vente des produits laitiers aux résidents. Ces entreprises fournissent de l’emploi à plus de 50 hommes et femmes.

« Les Canadiens sont fiers, et avec raison, de notre contribution au développement international, de dire la ministre Whelan. L’engagement à oeuvrer pour un monde plus sûr et équitable représente une valeur canadienne bien enracinée; individuellement et en groupes, les Canadiens ont concrétisé cette valeur partout dans le monde afin de le rendre meilleur. »

Ce prix, ouvert à tous les partenaires de l’ACDI, vise à reconnaître l’excellence d’un projet ou d’un programme de volontaires dont le but est d’aider à améliorer, de manière durable, les perspectives d’une collectivité dans un pays en développement.

Le financement de cette initiative était prévu dans le budget fédéral de décembre 2001 et s’inscrit donc dans le cadre financier en place.

Commentaires