Feu électrique : 6 conseils pour éviter le drame

Selon le ministère de la Sécurité publique, tous les ans on dénombre près de 200 incendies de bâtiments de ferme. Un chiffre qui ne cesse d’augmenter, tout comme les pertes matérielles qui y sont attachées. Voici 6 conseils pour éviter le drame.

2-vers-de-gris-skin-de-fil-trop-long

La présence de vert-de-gris est une cause de défaillance électrique.

1. Pour éviter la corrosion, installer une boîte électrique étanche. Évidemment, ce type d’équipement est plus onéreux. Un panneau de 40 disjoncteurs peut se détailler 2000 $ comparativement à 200 $ pour une boîte électrique domestique. Relocaliser les composantes principales à l’abri de l’humidité comme dans une cabane à l’extérieur est aussi une autre solution. Si tout cela est impossible ou trop onéreux, il peut être intéressant d’envisager de construire un mur à l’abri des animaux où l’on retrouve une aération extérieure ou tout simplement un chauffage efficace.

2. Installer des lumières permanentes et des prises de courant adéquates munies de plaques étanches. Éviter les fils d’extension et si vous devez en utiliser, assurez-vous que les appareils branchés respectent le calibre ou l’ampérage. Limiter le nombre de sorties électriques au minimum, il est inutile d’avoir des prises à tous les cinq pieds et éliminer les multiprises, elles sont une permission de brancher n’importe quoi!

3. Protéger les ampoules électriques contre les chocs. Des éclats de verre chaud peuvent facilement embraser une étable. Il faut donc les installer dans des globes protecteurs en verre. Les lumières DEL et les fluocompactes (torsadées) posent toutefois un problème quand elles sont mises dans un globe marin, elles ont tendance à surchauffer et à brûler. Les bonnes vieilles lumières sont recommandées et deux lumières de faible intensité sont préférables à une seule de haute puissance.

4-poussiere

L’oxydation des raccords et la présence de poussière dans ce panneau sont deux possibilités de défaillance ou d’incendie.

4. Faites le ménage. Les équipements tout comme les panneaux électriques doivent être exempts de poussière, car ils ont besoin d’air pour se refroidir. Une ventilation complètement obstruée ne peut plus faire son travail et ce qui s’ensuit est la surchauffe du moteur et un risque d’incendie. La solution est simple, on passe un coup de balayeuse ou on installe un panneau étanche. Attention toutefois, il ne faut surtout pas utiliser un boyau d’air comprimé puisque la poussière s’infiltrera plus profondément dans les composantes et qu’un éclat d’arc électrique peut se produire engendrant son explosion.

5. Installer tous les conducteurs à la vue hors de portée de la vermine. Installer un tuyau de PVC aux points de passage des fils au travers des murs et des planchers. Pour les fenils, les tuyaux de PVC doivent être plus haut que la dernière botte de foin. Boucher les trous avec du grillage et finalement, requérir au service d’un exterminateur qui vous conseillera sur les meilleurs traitements anti-vermines.

Articles connexes

6. Faire affaires avec un professionnel. Ne s’improvise pas électricien qui veut. Il faut aussi s’assurer qu’il connaisse bien le monde agricole. Une ferme n’est pas un bâtiment commercial ordinaire. Même si on recherche toujours le meilleur prix, une soumission trop basse devrait vous faire sourciller. Dans ce cas, il y a de bonnes chances que les composantes proposées ne soient pas conformes à la loi ni résistantes à l’humidité et à la poussière.

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires