Fièvre aphteuse: condamnation d’un éleveur accusé d’avoir lancé l’épizootie

Londres (Angleterre), 30 mai 2002 – Un éleveur de porcs britannique soupçonné d’être à l’origine de l’épizootie de fièvre aphteuse qui a ravagé le pays l’an dernier, a été reconnu coupable d’avoir omis de dire aux autorités que ses animaux étaient contaminés.

Bobby Waugh, dont l’élevage est situé à Heddon-on-the-Wall (nord de l’Angleterre), connaîtra sa peine à l’issue d’une audience devant un tribunal du Northumberland le 28 juin prochain. Il risque jusqu’à six mois de prison.

L’agriculteur, âgé de 56 ans, envoyait ses porcs dans un abattoir de l’Essex (sud de l’Angleterre) où la maladie hautement contagieuse avait été pour la première fois détectée, en février 2001.

Il a été reconnu coupable de plusieurs chefs d’accusation, notamment de n’avoir pas signalé aux autorités vétérinaires que ses animaux avaient contracté la maladie.

Waugh a toujours affirmé qu’il n’avait pas détecté les symptômes de la fièvre aphteuse.

Un porte-parole du principal syndicat agricole britannique, le NFU (National Farmers Union), s’est réjoui du jugement.

« Si la maladie avait été signalée dès qu’elle est apparue dans cet élevage, l’épizootie aurait été plus limitée et moins désastreuse et moins coûteuse qu’elle ne l’a été », a estimé Anthony Gibson.

La fièvre aphteuse a été déclarée officiellement éradiquée du Royaume-Uni le 22 janvier par l’Office international des épizooties (OIE), près d’un an après la détection du premier cas le 19 février 2001.

Six millions de bêtes dans plus de 10.000 fermes au total ont été abattues, ce qui a coûté à l’agriculture anglaise plus de 900 millions de livresmilliard d’euros) et 4,25 milliards de livres (6,8 milliards d’euros) supplémentaires à l’industrie du tourisme en Angleterre.

Source : AFP

Commentaires