Fonds fédéraux pour l’agriculture écologique dans les Territoires du Nord-Ouest

Ottawa (Ontario), 30 janvier 2003 – Le gouvernement du Canada alloue une somme de 33 000 dollars à un projet innovateur dans les Territoires du Nord-Ouest. Le projet vise à améliorer les conditions pédologiques et de culture pour les agriculteurs du Nord, tout en les aidant à gérer les déchets produits par l’industrie avicole des Territoires.

Le projet transformera le fumier brut des poules et les sciures de bois en une matière qui servira au compostage. En effet, la région produit une grande quantité de sciures de bois en raison de deux scieries commerciales et d’un certain nombre de scieries de plus petite taille. Un rapport scientifique sera publié lorsque le projet sera terminé.

Le financement du projet a été annoncé aujourd’hui par M. Lyle Vanclief, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire.

« Les pratiques agricoles respectueuses de l’environnement sont essentielles pour l’industrie agricole, les Canadiens et nos terres, a déclaré M. Vanclief. Le projet est un bon exemple de la collaboration qui existe entre le gouvernement et l’industrie lorsqu’il s’agit de créer de nouveaux débouchés et d’élaborer un plan intégré pour la gestion des risques financiers et environnementaux. »

M. Vanclief a ajouté que, grâce au Cadre stratégique pour l’agriculture, les gouvernements et l’industrie collaborent pour rehausser la réputation du Canada comme pays respectueux de l’environnement. Le Cadre permettra de concevoir des approches, des programmes et des objectifs nationaux et d’adopter de meilleures pratiques agricoles. Nous pourrons ainsi assurer la propreté de l’eau et la pureté de l’air ainsi qu’améliorer la qualité de nos sols.

La Territorial Farmers Association se chargera de distribuer les fonds par le biais de l’Initiative de gestion agroenvironnementale (IGAE), financée par le Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR) d’Agriculture et d’Agroalimentaire.

La Territorial Farmers Association, qui représente les agriculteurs et l’agriculture des Territoires du Nord-Ouest, espère que le compost pourra être revendu dans le Nord. Le groupe espère également offrir au public et au secteur privé de l’information sur les conditions de compostage et les ingrédients idéaux pour le Nord.

« La Territorial Farmers Association a pris l’initiative de trouver une solution viable au problème des déchets produits par les poules dans les Territoires du Nord-Ouest. L’Initiative de gestion agroenvironnementale permettra à l’association de développer des pratiques agricoles écologiques », a pour sa part mentionné la directrice exécutive de l’association, Mme Evellyn Coleman.

La région dispose de peu de sols arables. Le projet pourrait régler ce problème ainsi qu’un grand nombre d’autres enjeux avec lesquels l’agriculture nordique est aux prises. Le compostage permettra de réduire les odeurs, d’éliminer les inquiétudes concernant les charognards, de réduire ou d’éliminer la contamination des eaux souterraines et superficielles et d’améliorer l’état des sols arables qui exigeront alors moins d’engrais commerciaux.

L’IGAE, une initiative nationale du FCADR dont le financement est de dix millions de dollars, a été annoncée en juin 2000. Elle est conçue pour favoriser les projets qui contribuent à la gérance de l’environnement grâce à l’éducation et à la sensibilisation, au transfert des technologies et aux outils de gestion. Les conseils provinciaux et territoriaux du FCADR, qui sont dirigés par l’industrie, alloueront des fonds aux initiatives de gérance de l’environnement dans leur région. L’IGAE est différente en raison de son approche concertée et de son mandat qui est de combler les lacunes relevées à la suite de consultations intensives avec les partenaires sectoriels et gouvernementaux.

La Territorial Farmers Association administre la part du FCADR qui est attribuée aux Territoires du Nord-Ouest et constitue l’un des 14 conseils d’adaptation au Canada. Le FCADR a investi plus de 450 millions de dollars depuis 1995 dans la création de mesures et d’outils nécessaires pour aider le secteur agricole et agroalimentaire à s’adapter aux changements structurels et à saisir les nouveaux débouchés innovateurs.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Territorial Farmers Association

http://www.farmnwt.com/

Commentaires