France : 57% des habitants jugent le bien manger à la française menacé

Toulouse (France), 4 décembre 2001 – Plus de la moitié des habitants de Midi-Pyrénées (57%) estiment que la tradition du « bien manger à la française » est menacée, indique une enquête réalisée en novembre et rendue publique à l’occasion des 2ème « Rencontres agriculture, alimentation et société » organisées la semaine dernière à Toulouse sous l’égide du conseil régional.

Le sentiment de dégradation de la situation alimentaire progresse de 4,7 points par rapport à 2000, précise l’enquête.

La présence d’OGM dans les produits alimentaires représente la principale source d’inquiétude des personnes interrogées (74% se déclarant inquiètes à ce sujet), suivie par la vache folle (60,4%), des chiffres cependant en baisse par rapport à l’année dernière (respectivement moins 5 et 17 points).

Parallèlement, les trois quarts des personnes sondées (75,8%) jugent inquiétante « la transformation des manières de manger ».

Tous les secteurs de la restauration collective souffrent d’une baisse de confiance des consommateurs, à l’exception des cantines scolaires (+0,9%).

Pour maîtriser la situation alimentaire, 80% des sondés font confiance aux petits commerçants, suivis de près par les agriculteurs (77%, +5,9 points).

Cette enquête, conçue par Jean-Pierre Poulain, sociologue à l’université Toulouse-Le Mirail, a été réalisée sur un échantillon représentatif de la population Midi-Pyrénées de 1.000 personnes, construit selon la méthode des quotas.

Source : AFP

Commentaires