France : baisse de l’excédent agroalimentaire en juin

France, 21 août 2002 – Les céréales et la viande françaises se sont moins bien vendues en juin 2002 qu’en juin 2001, le colza et le tournesol aussi : résultat, l’excédent agroalimentaire sur ce mois affiche une baisse de 71 millions d’euros à 522 millions, malgré les ventes exceptionnelles de maïs (+ 32 millions d’euros à 116 millions) à l’Espagne et à l’Italie selon les données fournies par le ministère de l’Agriculture. Les exportations ont reculé de 195 millions d’euros à 2,957 milliards d’euros, tandis que les importations s’élèvent à 2,435 milliards d’euros en baisse de 124 millions d’euros. Les importations se sont moins tassées que les ventes à l’étranger, en dépit d’achats en baisse de fruits et légumes, le marché étant moins porteur que l’an dernier. L’excédent dégagé par les produits agricoles transformés s’est replié de 17 millions d’euros à 437 millions. Les exportations ont reculé de 77 millions d’euros à 2,260 milliards, notamment du fait de moindres ventes de produits laitiers, de viandes de volaille et de sucre. Le champagne se distingue avec «une envolée des achats du Royaume-Uni et des Etats-Unis». La viande bovine s’est mieux vendue qu’en juin 2001, mais nettement moins bien qu’en 2000. Les importations de produits transformés ont également baissé, la France ayant réduit la demande en produits laitiers (-32%) et en viande porcine (- 19 millions d’euros), mais aussi en produits alcoolisés. Les achats de cigarettes en revanche ont fait un bond de 38 millions.

Sur l’ensemble du premier semestre, l’excédent a atteint 3,297 milliards d’euros en hausse de 141 millions d’euros, avec des exportations de 18,830 milliards (+360 millions) et des importations de 15,533 milliards (+ 219 millions).

Source : Les Échos

Commentaires