France : L’embargo sur le boeuf britannique est officiellement levé

Paris (France), 25 octobre 2002 – L’arrêté sur la levée de l’embargo sur la viande bovine britannique, imposé depuis plus de six ans par la France, a été publié officiellement.

La décision de levée de l’embargo avait été annoncée dans un communiqué par Matignon et faisait suite à un avis favorable de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa).

Dans un avis , l’Afssa considérait que « désormais la possibilité d’importer des viandes britanniques ne serait pas de nature à remettre en cause le niveau de sécurité actuellement garanti aux consommateurs en France ».

La France, comme l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne, pratiquent actuellement les tests à partir de 24 mois, contre 30 mois pour les autres pays. La Grande-Bretagne, elle, ne fait aucun test, tous les animaux entrant dans sa chaîne alimentaire ayant moins de 30 mois.

Les ministres Jean-François Mattei (Santé), Hervé Gaymard (Agriculture) et Renaud Dutreil (Consommation) ont, conformément à cet avis de l’Afssa, « conclu qu’il n’existe aucune raison objective de santé publique de maintenir l’embargo sur la viande britannique », précise le communiqué de Matignon.

En 1996, avant l’embargo, l’Angleterre exportait 200.000 tonnes de viande bovine, son deuxième marché à l’export étant la France. Aujourd’hui, elle n’exporte plus que 5.100 tonnes vers les autres Etats-membres.

La maladie de la vache folle aurait touché plus de deux millions de bovins britanniques au total, selon une étude de l’académie des sciences britannique, la Royal society.

La décision du gouvernement français a mis fin à une polémique qui a empoisonné les relations entre Paris et Londres depuis 1999, date à laquelle tous les pays de l’UE sauf la France ont levé cet embargo.

Une levée permet à la France d’échapper à l’amende de 158.250 euros par jour, réclamée par Bruxelles qui avait saisi la Cour européenne de justice en juillet.

Source : AFP

Commentaires