Gestion des fumiers : les agriculteurs de plus en plus sensibles aux préoccupations de leurs voisins

Québec (Québec), 28 juillet 2003 – La Direction régionale de Québec-Capitale-Nationale du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), en collaboration avec la Société d’agriculture de Charlevoix, tenait une rencontre d’information afin de faire découvrir un système de compostage avec marais filtrants dans une ferme laitière.

Ce système de compostage, un des premiers à être réalisé par une fermelaitière au Québec, représente une façon originale de gérer les fumiers dansle respect du voisinage et de l’environnement.

Cette activité se déroulait dans la région de Charlevoix, à la FermeGrégoire Fortin & fils inc. Cette ferme étant située dans une zone à forteactivité touristique et à forte densité de population, ses propriétaires ontchoisi de traiter le fumier produit sur la ferme par compostage, plutôt qued’opter pour un système conventionnel d’entreposage des fumiers. Ce systèmepermet de poursuivre l’utilisation de terres à proximité de la ville tout enréduisant les inconvénients causés par les épandages des fumiers et lesrisques de pollution liés au purin et aux eaux de laiterie. Pour le producteuragricole, les frais d’épandage sont réduits, le compost ayant une chargefertilisante plus grande et une masse sèche moindre que le fumier.

Ce site de compostage a bénéficié d’une aide financière de 88 854 $provenant du Programme Prime-Vert du MAPAQ pour solutionner un problèmeexistant de gestion des surplus de matières fertilisantes.

A la Direction régionale de Québec-Capitale-Nationale, l’environnement etl’avenir des fermes du Québec nous tiennent à coeur.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires