Gouvernement du Canada et collèges communautaires partenaires du développement des collectivités rurales

Vancouver (Colombie-Britannique), 19 mars 2005 – L’honorable Wayne Easter, secrétaire parlementaire du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire particulièrement chargé du développement rural, a annoncé le financement d’une initiative de recherche visant à explorer une approche innovatrice qui pourrait permettre aux collectivités rurales de diversifier leur économie de ressources.

« Le gouvernement du Canada investira un million de dollars sur trois ans dans ce projet de recherche, par le biais du programme Modèles de développement et de renforcement des capacités des collectivités rurales du Secrétariat rural », a annoncé M. Easter.

Le Secrétariat a créé un partenariat avec l’Association des collèges communautaires du Canada (ACCC) afin de mettre à l’essai l’utilité des « groupes ruraux fondés sur les connaissances » pour appuyer la diversification économique des collectivités régionales et locales dans trois régions rurales distinctes du Canada. Les groupes fondés sur les connaissances réunissent le collège communautaire local, les organisations communautaires, les gouvernements, les employeurs, les travailleurs et d’autres intervenants afin de créer un noyau d’expertise dans une industrie particulière.

« De nombreuses collectivités rurales dépendent d’une seule ressource naturelle. Lorsque cette ressource s’épuise, ou que la demande diminue, la collectivité s’en ressent, souligne M. Easter. Ce modèle peut aider les collectivités à ne plus dépendre d’une seule ressource et à se donner une économie plus stable et plus diversifiée. »

« Il s’agit d’une initiative importante qui permettra d’améliorer le développement économique régional et rural dans tout le Canada, a ajouté David L. Emerson, ministre de l’Industrie et co-ministre régional principal pour la Colombie-Britannique. Elle permettra d’appuyer la formation et le perfectionnement professionnel, et donc de renforcer le secteur du tourisme de la Colombie-Britannique, qui occupe une place de plus en plus importante. »

L’Association des collèges communautaires du Canada coordonnera le projet, sous la direction et l’orientation d’un comité de direction de projet formé de représentants de chacun des sites d’essai, de l’ACCC et du Secrétariat rural. Les trois collèges et régions participant au projet sont :

College of the Rockies, région d’East Kootenay (Colombie-Britannique) – Le modèle de groupes fondés sur les connaissances servira à diversifier l’économie de la région en augmentant le développement de l’industrie touristique.

Collège Boréal, Nord-Est de l’Ontario – Le modèle de groupes fondés sur les connaissances sera appliqué pour aider la région à tirer pleinement avantage de toute la chaîne de valeur du bois, favorisant le passage d’une industrie forestière primaire à une industrie forestière à valeur ajoutée.

Nova Scotia Community College, Annapolis Valley et le district de Clare (Nouvelle-Écosse) – Le modèle sera utilisé pour aider la région à sortir d’une industrie primaire traditionnelle et d’une économie de ressources naturelles par la promotion et l’intégration de l’expertise, des technologies et des pratiques exemplaires de la région en matière de géomatique.

« Les collèges et les établissements canadiens jouent déjà un rôle important au sein des collectivités rurales. Ils contribuent au développement socio-économique, et offrent des services de perfectionnement des compétences, de formation, de recherche et de développement des entreprises, explique M. Gerry Brown, président de l’ACCC. Les trois collèges qui participent à ce projet élargiront encore leur rôle par le transfert de connaissances, le perfectionnement des compétences, la recherche et le soutien des entreprises. »

En plus d’aider les gouvernements dans leur processus décisionnel, l’information recueillie par la recherche sera utile aux personnes, aux organismes et aux collectivités participant à l’élaboration des modèles et à d’autres projets visant le développement et le renforcement des capacités des collectivités.

Le financement de cette initiative de recherche provient du renouvellement quinquennal du Partenariat rural canadien représentant une somme de 55 millions de dollars qui a été annoncée en juin 2002. Le gouvernement du Canada croit que des collectivités dynamiques et des ressources durables sont les éléments essentiels d’un Canada rural solide.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires