Indicateur de santé des vaches

Le ratio gras-protéine est un bon indicateur du statut de la santé de la vache en début de lactation, selon une étude effectuée auprès de trois grandes fermes laitières commerciales italiennes. Les données de près de 1500 vaches ont été utilisées dans cette recherche. Les échantillons de lait ont été récoltés entre six à neuf jours.

Les chercheurs de l’Université de Turin, en Italie, ont observé que les vaches qui avaient un ratio gras-protéine supérieur à deux avaient plus de rétention placentaire, de déplacement de caillette, de métrite et d’endométrite. La production était également réduite chez les vaches de deuxième lactation et plus qui avaient un ratio plus grand que deux. Plus le ratio était élevé, plus les chances d’être réformées augmentaient pour les vaches. Cependant, il n’y avait pas de relation entre ce ratio et la mammite. Fait à noter, un nombre important de vaches de premier veau (30 %) et de deuxième veau (35 %) présentaient un ratio de plus de deux.

Les chercheurs ont conclu que ce ratio était un bon indicateur du degré de mobilisation des graisses pour les vaches en début de lactation et de leur pénurie d’énergie durant cette période. Il est reconnu depuis plusieurs années qu’une baisse trop rapide des réserves corporelles de la vache nuit considérablement à sa santé et à sa reproduction.

Source: Journal of Dairy Science

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires