Indice des prix des produits agricoles en novembre 2002

Ottawa (Ontario), 31 janvier 2003 – Les prix que les agriculteurs ont reçus pour leurs produits agricoles ont progressé de 3,9 % en novembre comparativement à novembre 2001, selon les données de l’Indice des prix des produits agricoles (IPPA). L’indice a affiché une croissance d’une année à l’autre depuis janvier 2000.




































































































































Indice des prix des produits agricoles

(1997=100)

Nov. 2001 Oct. 2002r Nov. 2002p Nov. 2001 à nov. 2002 Oct. à nov. 2002
var. en %
Indice des prix des produits agricoles 102,2 106,1 106,2 3,9 0,1
Cultures 98,8 107,1 108,0 9,3 0,8
Grains 98,2 111,8 111,3 13,3 -0,4
Oléagineux 83,5 98,2 103,0 23,4 4,9
Cultures spéciales 130,7 125,6 144,2 10,3 14,8
Fruits 89,1 96,4 101,1 13,5 4,9
Légumes 106,6 107,7 108,0 1,3 0,3
Pommes de terre 145,8 156,0 148,6 1,9 -4,7
Bétail et produits d’origine animale 104,5 102,8 103,1 -1,3 0,3
Bovins et veaux 115,4 117,6 120,6 4,5 2,6
Porcs 80,5 73,4 68,6 -14,8 -6,5
Volaille 97,3 95,8 95,9 -1,4 0,1
Oeufs 101,5 103,5 105,8 4,2 2,2
Produits laitiers 114,1 111,2 111,2 -2,5 0.0







rDonnées révisées.
pDonnées provisoires.

Les prix pour les cultures ont grimpé de 9,3 % par rapport à novembre 2001, tandis que les prix reçus par les agriculteurs pour l’ensemble du bétail et des produits d’origine animale ont chuté de 1,3 %. L’indice des cultures a enregistré des progressions annuelles depuis septembre 2000. Toutefois, d’une année à l’autre, l’indice du bétail a fléchi depuis mars.


L’IPPA (1997=100) se situait à 106,2 en novembre, en hausse de 0,1 % par rapport à octobre. Il s’agit d’une sixième augmentation d’un mois à l’autre observée en 2002.


L’indice des cultures s’est accru de 0,8 % par rapport à octobre. L’indice a connu des hausses mensuelles durant 7 des 12 derniers mois. Les indices des cultures spéciales, des oléagineux, des fruits et des légumes ont enregistré des hausses, alors que seuls l’indice des pommes de terre et celui des céréales ont reculé d’un mois à l’autre.


L’indice des céréales s’établissait à 111,3, en légère baisse de 0,4 % par rapport à octobre. Par contre, l’indice a affiché une hausse de 13,3 % d’une année à l’autre. Deux ans de sécheresse dans plusieurs régions de l’Ouest canadien ont propulsé les prix des céréales.


L’indice des oléagineux a augmenté de 4,9 % en novembre pour se fixer à 103,0. D’une année à l’autre, l’indice des oléagineux s’est accru de 23,4 %, poursuivant ainsi la tendance à la hausse amorcée en février 2001, en raison du resserrement des approvisionnements d’oléagineux sur les marchés mondiaux.


L’indice des cultures spéciales a progressé de 14,8 % en novembre pour s’établir à 144,2. L’indice a crû de 10,3 % par rapport à novembre 2001. On observe une majoration des prix pour les pois secs, les lentilles, les graines de moutarde et les graines de tournesol, alors que ces cultures ont connu une baisse des rendements moyens pour une deuxième année consécutive.


L’indice des pommes de terre a reculé de 4,7 % par rapport à octobre. Il s’agit d’une quatrième baisse mensuelle consécutive. Par contre, d’une année à l’autre, l’indice des pommes de terre a crû de 1,9 %. Il s’agit d’une seizième hausse mensuelle consécutive.


L’indice du bétail a augmenté de 0,3 % en novembre. Bien que l’indice des porcs ait enregistré une baisse, la progression des indices des bovins et des veaux, des oeufs et de la volaille a effacé ce recul.


L’indice des bovins et des veaux s’est accru de 2,6 % en novembre pour atteindre 120,6. D’une année à l’autre, l’indice des bovins et des veaux a progressé de 4,5 %. Il s’agit d’une deuxième augmentation observée à la suite de baisses persistantes depuis octobre 2001. L’abondance des approvisionnements de viande rouge sur le marché nord-américain a fait pression sur les prix.


L’indice des porcs a reculé de 6,5 % par rapport à octobre pour s’établir à 68,6. Par contre, l’indice est demeuré bien au-dessus de sa valeur la plus faible de 30,1 atteinte en décembre 1998. D’une année à l’autre, l’indice des porcs a chuté de 14,8 %, ayant affiché une baisse mensuelle pour un neuvième mois consécutif. Les prix pour les porcs au Canada ont subi des pressions en raison du ralentissement de l’écoulement des stocks de porcs de l’Amérique du Nord et d’une hausse du nombre d’abattages.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada

http://www.statcan.ca/

Commentaires