La Chine deviendra le plus grand pays producteur de produits d’élevage

6 novembre 2002 – Selon une information provenant du ministère de l’Agriculture, la production de l’élevage a enregistré des progrès considérables en Chine. En 2001, la production totale de la viande a atteint 63,339 millions de tonnes, celle des oeufs, 23,367 millions de tonnes et celle du lait, 11,229 millions de tonnes, ce qui a placé la Chine au premier rang mondial.

Selon Qi Jingfa, vice-ministre de l’Agriculture, depuis la fondation de la Chine nouvelle et surtout après la réforme et l’ouverture sur l’extérieur, les travailleurs spécialisés ainsi que les paysans et les pasteurs se sont consacrés à la protection et à l’aménagement des steppes et ont acquis de l’expérience dans les domaines du système d’exploitation, de la construction des infrastructures, des progrès scientifiques et techniques et de la gestion. La protection et l’aménagement des steppes ont été progressivement légalisés. Le système de la responsabilité forfaitaire familiale a été généralisé dans les régions pastorales. Un certain nombre de projets d’importance ont été réalisés. Parallèlement, la production de produits d’élevage a connu une croissance considérable ; les conditions de la production se sont nettement améliorées dans les régions pastorales ; le niveau scientifique de l’élevage a augmenté sans cesse ; le rôle d’entraînement des entreprises pilotes est devenu de plus en plus grand.

Désormais, l’Etat prendra une série de mesures concernant la législation, la mise en pratique et le perfectionnement du système de la responsabilité forfaitaire familiale, la restructuration sectorielle et l’investissement afin de renforcer l’édification écologique et l’élevage. Dans les régions pastorales, les ressources des steppes sont relativement abondantes et l’élevage occupe une grande part dans l’économie nationale. Il faut donc bien profiter de ces ressources, mettre en pratique les règlements concernés de l’Etat, régler progressivement les problèmes de la protection et de l’édification écologiques, maintenir et améliorer l’environnement et promouvoir le développement durable de l’élevage.

Commentaires