La Coop fédérée appuie la création de la financière agricole du Québec

Montréal (Québec), 15 novembre 2000 – En commission parlementaire, par la voix de son président, M. Paul Massicotte, la Cooperative fédérée de Québec a appuyé l’initiative du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et du gouvernement québécois de créer La Financière agricole du Québec.

Comme payeurs d’une part importante de la prime, et aussi comme premiers bénéficiaires des produits et services offerts par la nouvelle société, il est tout à fait légitime, selon M. Massicotte, que les producteurs agricoles, par leurs représentants, participent activement à la conception et à l’administration de programmes qui leur sont destinés.

Par ailleurs, le président de la plus grande coopérative agricole au Québec, avec un chiffre d’affaires de 2 milliards de $, a réitéré l’importance de maintenir la contribution des entreprises agricoles à 33 % de la prime, plutôt qu’a 50 %, tel que le prévoit le projet de convention actuel pour le régime de base. Cette demande est motivée par le fait que le soutien interne aux Etats-Unis, de même que dans les pays de la Communauté européenne, est de beaucoup supérieur au nôtre.

M. Massicotte a aussi tenu à rappeler au ministre de l’Agriculture, de même qu’aux membres de la commission parlementaire, que certaines dispositions de la loi indisposaient les coopératives agricoles, et plus précisément, celles ayant des intérêts dans le secteur de la transformation.

Mais dans l’ensemble, a conclu M. Massicotte, La Financière possède de nombreux atouts pour devenir un outil exceptionnel de développement pour l’agriculture québécoise et cette proposition historique est positive pour l’ensemble des producteurs agricoles.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Coopérative Fédérée de Québec

http://www.coopfed.qc.ca/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires