La Fédération des producteurs de porcs déplore la fermeture de l’usine d’abattage de Saint-Valérien

Montréal (Québec), 20 avril 2007 – La Fédération des producteurs de porcs du Québec déplore la fermeture de l’usine d’abattage d’Olymel à Saint-Valérien et entend prendre les moyens nécessaires pour garantir à ses membres l’écoulement de leurs porcs dans les meilleurs délais et selon le prix du marché.

« Il est dommage de constater la fermeture d’un abattoir performant dansla région où l’on retrouve la plus forte concentration d’élevages porcins.Cette décision entraînera inévitablement des coûts supplémentaires auxproducteurs, ne serait-ce que pour le transport » a déclaré le président de laFédération, M. Jean-Guy Vincent.

Toutefois, les conséquences de cette fermeture se feront probablementmoins ressentir pour l’ensemble des producteurs, puisque l’abattoir ATrahan deYamachiche a repris ses activités cette semaine.

« La fin du conflit de travail chez ATrahan arrive à point pour lesproducteurs de porcs puisque les porcs autrefois acheminés à Saint-Valérienpourront prendre le chemin de Yamachiche. Si jamais cela ne suffisait pas pourgarantir l’écoulement des animaux, la Fédération n’hésitera pas à vendre lesporcs du Québec sur le marché ontarien » de conclure le président.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Le Porc du Québec
http://www.leporcduquebec.qc.ca/

Olymel
http://www.olymel.com

Commentaires