La grippe aviaire pourrait atteindre les États-Unis dans les prochains mois

Washington (États-Unis), 10 mars 2006 – La souche mortelle de la grippe aviaire pourrait atteindre les Etats-Unis dans les prochains mois, portée par les migrations d’oiseaux sauvages en provenance de pays où le virus H5N1 a été détecté, a déclaré le secrétaire à la Sécurité intérieure américain, Michael Chertoff.

« Je ne peux pas prédire, mais je dois certainement dire que nous devrions être préparés à la possibilité qu’à un moment durant les quelques prochains mois, une volaille sauvage viendra par le chemin migratoire et sera infectée par le H5N1 », a-t-il estimé.

Il y aura à ce moment « une possibilité raisonnable d’une épizootie chez les volailles domestiques » a-t-il déclaré, tout en avertissant contre toute panique, notant que le département de l’Agriculture gère depuis plusieurs années d’autres souches du virus.

Le responsable des Nations unies pour la grippe aviaire avait jugé mercredi que le virus pourrait atteindre les Amériques dans six à 12 mois, voire plus tôt.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 175 cas humains de grippe aviaire, dont 95 mortels, ont été recensés depuis la réapparition de la maladie en Asie en 2003.

Source : AP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Organisation mondiale de la santé (OMS)
http://www.who.int/

Commentaires