La pisciculture Aqua-Culture Nordik ouvre ses portes à Port-Daniel-Gascons

Port-Daniel-Gascons (Québec), 9 août 2005 – Les membres du conseil de bande des Malécites de Viger, l’honorable Andy Scott, ministre des Affairesindiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et desIndiens non inscrits, Madame Nathalie Normandeau, ministre responsable de larégion de la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine ainsi que le ministre délégué auxAffaires Autochtones, Monsieur Geoffrey Kelley, représentants le gouvernementdu Québec, sont heureux d’annoncer l’ouverture officielle d’Aqua-CultureNordik, une entreprise spécialisée dans l’élevage de l’omble chevalier et del’omble de fontaine.

Aqua-Culture Nordik est le fruit d’un partenariat entre Autochtones etnon-Autochtones. La Première Nation malécite de Viger en est l’actionnairemajoritaire, avec 60 % des actions. L’entreprise prévoit produire 50 tonnes d’omble chevalier et 10 tonnes d’omble de fontaine par année. Pour ce faire,on prévoit créer une dizaine d’emplois permanents et saisonniers. Jusqu’àmaintenant, on estime que le projet a eu des retombées économiques de l’ordrede 1 million de dollars pour la région de la Baie-des-Chaleurs.

L’entreprise n’aurait pu voir le jour sans l’apport financier de nombreuxpartenaires. Le gouvernement du Québec, par l’entremise du ministère del’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation ainsi que du Secrétariat auxaffaires autochtones, a accordé 850 000 $ (contribution), Affaires indienneset du Nord Canada, 650 000 $ (contribution), la Financière agricole du Québec,410 000$ (prêt), le Centre financier aux entreprises Desjardins du Bas-St-Laurent, 250 000 $ (prêt), la Société d’aide au développement de lacollectivité du Rocher-Percé (SADC), 85 000 $ (prêt) et le Centre local dedéveloppement du Rocher-Percé (CLD), 25 000 $ (prêt) et 20 000$ (subvention).Le conseil de bande et les promoteurs ont également contribué financièrementau projet totalisant un investissement de près de 2,5 millions de dollars.

« Le projet piscicole Aqua-Culture Nordik constitue une excellenteoccasion d’affaires dans laquelle le conseil de bande s’est impliqué sanshésitation. Il permet d’une part de diversifier les sources de revenus de laPremière Nation malécite et d’autre part, d’offrir aux membres,particulièrement aux jeunes, des possibilités uniques de formation techniqueet d’emploi stable dans une industrie en plein essor », ont déclaré les membresdu conseil de bande des Malécites de Viger.

« Ce projet est innovateur et constitue un exemple remarquable de réussitede partenariat entre Autochtones et non-Autochtones. Des projets comme celui-ci sont essentiels pour amener un nouveau dynamisme dans la région et ce dansune perspective de développement durable, » a mentionné la ministre NathalieNormandeau.

« Aqua-Culture Nordik constitue un exemple éloquent de ce qu’il estpossible d’accomplir lorsque Autochtones et non-Autochtones unissent leursefforts afin de contribuer au développement économique d’une région. Au nomd’Affaires indiennes et du Nord Canada, je tiens sincèrement à félicitertoutes les personnes qui ont travaillé sans relâche afin de permettre à ceprojet d’envergure de se réaliser », a déclaré l’honorable Andy Scott.

« Le gouvernement du Québec est fier de soutenir des entreprises commeAqua-Culture Nordik qui favorisent la création d’emplois et encouragel’entrepreneurship autochtone. Celle-ci nous donnent la preuve qu’il estpossible de réaliser des partenariats d’affaires qui, avec de l’imagination etde l’ingéniosité, sont aussi respectueux de l’environnement, » a déclaré leministre Geoffrey Kelley.

Par ailleurs, Aqua-Culture Nordik sera la première entreprise piscicoleau Québec à utiliser exclusivement la technologie de recirculation de l’eau,sur une base industrielle, pour l’élevage de l’omble chevalier. Cettetechnologie est habituellement utilisée pour des productions de petit volume.De plus, il s’agit d’une technologie offrant de nombreux avantages, tant auniveau environnemental que commercial, ce qui assure une productivité maximaletout au long de l’année.

La Première Nation malécite de Viger est située tout près de Cacouna,dans la région du Bas-St-Laurent. Elle compte 759 membres.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires